Cuisinier

  • Admin

Auberge du Bouc Bleu Bébleheim 68980

Repas du 14 avril 2014 le soir pour 3 personnes.

Une jolie découverte dans ce village de Béblenheim que ce restaurant du Bouc Bleu, une adresse trouvée sur internet qui n’a que des bonnes critiques d’ailleurs bien méritées.

Une partie de la salle

Une partie de la salle.

Foie gras de canard « made in chez nous »

Le repas débute par une coupe de Crémant et un verre de Muscat d’Alsace.

La petite salle, complète ce soir (18 personnes) est joliment agencée, dans un style rustique et chaleureux. Des cartes de mets, des livres de cuisine et des bibelots donnent à la salle un charme particulier (style brocante).

Le patron est seul au fourneau et madame seule en salle, elle jongle entre les tables en proposant les suggestions du jour, donne les cartes et bien sûr, conseille les vins et ceci en trois langues.

Nous prenons trois menus à 39.00 euros avec 5 suppléments à 7 euros à la carte.

Foie gras poêlé

Nous choisissons : Un foie gras de canard « made in chez nous » en ballotine à la fleur de sel et un foie gras poêlé sur lit d’asperges et pour moi, le dos de cabillaud à la plancha, façon provençale, risotto au parmesan. La cuisson du poisson est juste parfaite et le plat bien assaisonné et gouteux.

Le dos de cabillaud à la plancha

Mes deux convives se régalent elles aussi avec leur foie gras. En suite pour tous les trois, la suggestion du soir : le filet de bœuf charolais à l’ail des ours, pommes de terre écrasées à l’huile d’olives et légumes printaniers (légumes bio des maraîchers Sophie et Marc Zwickert à Holtwhir). La viande est bonne, la cuisson était bonne deux fois sur trois (à point au lieu de saignant).

Le filet de boeuf

Rien à redire sinon que le chef connaît son métier et en plus sans stress, ni bruit ! Moi qui suis un éternel gueulard je suis surpris, par autant de calme. En dessert deux fondants au chocolat hyper léger et un crumble à la rhubarbe et glace vanille.

Le crumble à la rhubarbe

Pour conclure maintenant, le repas fut accompagné d’une bouteille de Madiran à 39 € choisi dans la petite, mais belle carte des vins. L’addition était de 227.50 € avec une coupe de Crémant d’Alsace, un verre de Muscat les deux à 7 € et 25 cl de Pinot Gris de Josmeyer à 16 €.

Une adresse qu’il faut absolument découvrir, mais sans stress. Le chef étant seul en cuisine , il prépare ses plats à la demande, des plats délicats et savoureux. A la fin du repas , quelques mots avec ce couple de sympathique de restaurateur qui avait un établissement il y a quelques années en Suisse.

Auberge du Bouc Bleu

2 rue du 5 décembre

68980 Beblenheim

Tel: 00 333 89 47 88 21

www.aubergeleboucbleu.com

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon