Cuisinier

  • Eric M.

Auberge du Neuland à Colmar 68000

Repas du 25 décembre 2015, deux personnes et un menu unique à 65.00 Euros par personne et la possibilité d’un accord met vin à 27.00 Euros que nous avons pris aussi.

C'est au coeur de la forêt du Neuland (le "poumon vert" colmarien), que vous trouverez cette charmante auberge tenue depuis 2001 par Sarah et Philippe Gervasi. Bien à l'abri dans son écrin boisé, l'établissement n'est pas très simple à trouver, même avec un GPS... Nous avons tourné longtemps avant de trouver ! Installée dans une ancienne étable, l'Auberge du Neuland allie cadre champêtre, décoration contemporaine mais cosy et cuisine classique de qualité. Vous y serez accueillis dans une salle sur deux niveaux (complète aujourd’hui) ainsi que sur une terrasse ombragée donnant sur un jardin verdoyant et une aire de jeux pour les enfants.

Pour commencer en amuse-bouche, un œuf brouillé un peut trop cuit, mais vu le nombre de couverts, pas facile de faire mieux et un macaron au piment d’Espelette et chèvre.

Les amuse-bouches

En entrée : terrine de foie gras de canard au porto, gelée de pommes vertes et son pain brioché. La terrine était très bonne, ainsi que les accompagnements. Le vin un Pinot-Gris « Les contes Léon Beyer 2007 « était à mon avis sur le déclin, ainsi que le Haut-Médoc « Vieilles Vignes » Château Bertrand Braneyre 2006 servi avec la viande.

Cuisinier Gourmand

La terrine de foie gras

La deuxième entrée : Un filet de Saint Pierre sur risotto crémeux aux coquillages était tout simplement bon. La cuisson du poisson était parfaite et la sauce excellente. Le vin, un Quincy Domaine Michel Sorbe 2014, à la robe jaune or pâle aux reflets argentés. Le nez est discret, et révèle des notes minérales et florales (lilas). La bouche est d’une très belle longueur, bien équilibrée, et révèle des notes de bonbons anglais et de fruits à chair blanche telle que la pêche. Bref, l’accord mets et vin était cette fois bien réussi.

Le Saint Pierre

En suite « La classique dinde de Noël », fondant de cuisses confites, mousseline de rutabaga et pommes savonnettes farcie aux champignons. Bon, et bonne cuisson de la dinde qui n’était pas sèche.

La dinde

Pour terminer ce repas en beauté, le dessert une boule de Noël au chocolat, ananas et sorbet orange sanguine.

Le dessert

En conclusion : un bon repas de Noël, un service efficace malgré le nombre de grandes tables qu’il y avait ce jour-là.

Auberge du Neuland

2 Chemin du Neuland

68000 Colmar

Tel : 33 3 89 23 49 37 www.auberge-du-neuland.fr

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives