Cuisinier

  • Admin

Ma sélection de tables italienne à Lausanne

Antipasti, risotto, spaghetti, gnocchi… La cuisine italienne plaît à de nombreux adeptes. Voici ma sélection de tables italienne à Lausanne, avec un coup de cœur et une déception.

Mon coup de cœur : La Poésia est un très joli restaurant, décoré avec bon goût. L’intérieur a été entièrement refait, et très joliment. L’accueil est sympathique et le service est compétant et attentionné. L’espace entre les tables est respecté, la décoration est jolie et les couleurs bien choisies. L’ambiance m’a plu, elle était chic et lumineuse. La carte est vraiment intéressante : poulpe grillé, sur tomates dattes, croûton de pain et salade de légumes croquants au vinaigre de Xeres à 19.- chf, rouleaux d’aubergines farcis à la mozzarella et scamorza fumé au foin, sur crème de tomate au basilic, jeunes pousses de mesclun et pétales de parmesan à 18.chf, risotto Acquerello à l’encre de seiches, gambas sauvages, râpé d’agrumes, mijoté au prosecco extra brut à 29.- chf etc…….

Friture de calamars, gambas et éperlans, mayonnaise maison au citron d’Amalfi et aneth

Pour ma part, j’y ai mangé le menu du jour et une entrée à la carte : friture de calamars, gambas et éperlans, râpé de mayonnaise maison au citron d’Amalfi et aneth à 20.- chf (La Frittura di Paranza (calamari, gamberi e bianchetti, maionese fatta in casa alla raspadura di limone di Amalfi e aneto). Une très bonne friture, pas grasse, la pâte était fine comme il faut et croquante et la mayonnaise très légère. Une bien belle portion pour une entrée, je me suis régalé.

Pour les amateurs de bonnes bouteilles, la carte des vins du restaurant La Poesia de Lausanne est richement fournie avec un large panorama des vins italiens.

Pour conclure : Une cuisine savoureuse, un bon choix de vins et un accueil attentionné vous donneront l’impression de voyager en Italie. Je précise aussi, quand étant bien placé, juste en face du chef et du passe et que j’ai les yeux qui partent de travers, j’ai vu passer beaucoup de belle assiettes.

Pour finir, j’ai vu sur le Facebook du restaurant qu’il avait été sélectionné pour rentrer dans le guide Gault& Millau Suisse 2017.

Bon restaurant : l’Osteria Balsamico est un restaurant italien de l’Avenue d’Ouchy à Lausanne, qui s’est déjà taillé une belle réputation. Le cadre est à la fois chaleureux et confortable. A la carte du restaurant : tartelette tiède de courgettes et épinards avec purée d’aubergines à 19.- chf, carpaccio de poulpe avec lamelles de fenouil et sauce persil à 24.- chf, tagliata de bœuf d’argentine au romarin et sel rouge de Hawaï à 39.- chf etc…

Moscardini alla Diavola

J’y est mangé le menu du jour et une entrée à la carte : cassolette de petits poulpes à la sauce piquante à 22.- chf (Moscardini alla Diavola), et je dois dire qu’ils étaient excellents, bien assaisonnés et relevés comme il faut. Les poulpes étaient vraiment tendres, mais rare pour le prix !

Mon assiette du jour

En conclusion : ce fut un bon repas de midi à l’Osteria Balsamico à Lausanne. Les plats sont savoureux et bien présentés et l’accueil est sympathique.

Bon restaurant : la carte du Ristorante Amici à Lausanne est courte avec en évidence des plats de pâtes originaux et des antipasti qui mettent souvent à l’honneur la cuisine du Sud de l’Italie riche en produits de la mer.

L’ambiance est très italienne dans ce petit bistrot de Lausanne.

L'antipasto Amici

Notre repas du jour : En entrée pour deux : l’antipasto Amici à 32.-chf, très bon, que des produits de qualités. En suite, une fois risottino carnaroli agli scampi e asparaci (risotto aux langoustines et aux asperges) à 25.- chf, pour l’avoir gouté, une jolie extraction des gouts et notamment celui des langoustines, vraiment très bon. Pour moi, casoncelli al burro, salvia e pancetta affumicata (casoncelli, farcis à la viande de bœuf cuite au vin rouge, avec poires et raisins secs, servis avec une sauce au beurre de sauge et lardons fumés) 25.- chf, elles aussi top, top. La carte des vins du restaurant Amici de Lausanne est assez longue avec un vaste éventail de vins italiens et une bonne dizaine de vins au verre.

Casoncelli al burro, salvia e pancetta affumicata

En conclusion : bon restaurant, bonne ambiance à l’italienne et bonne cuisine, nous n’avons pas pris le plat du jour que j’ai vu passé et moins appétissant. Par-contre, je déconseille cette établissement pour un repas de demande en mariage ! Les tables sont trop serrées et la salle est assez bruyante, par-contre la serveuse et le patron ont été très agréables.

Bref, une bonne table à conseiller bien sûr, et des prix que personnellement je trouve plus que correcte.

Bon restaurant : repas du 22 aout 2016 à midi. Toujours dans ma quête de la meilleure table italienne de Lausanne, me voici aujourd’hui à midi à L’Antica Trattoria. Six mètres de hauteur sous plafond la salle est joliment décorée dans les tons bruns-ocres et est composée de tables en bois, d'une mezzanine, de jolies étagères en bois d'où trônent de nombreuses variétés de vin. L’ensemble est de bon gout et lumineux. Je m’installe à ma table, presque en face de la petite cuisine ouverte, ou s’affaire les deux cuisinières et reçois les cartes. Je commande en apéritif, un dl de Greco di Tufo à 6.-chf, 100% Greco, un cépage blanc autochtone tardif de la Campanie. Il est de couleur jaune pâle vif. En bouche, il est frais et structurés, aux arômes et au goût de pêche blanche et poire, avec une dose de minéralité et d‘acidité. Un très beau vin.

L'aubergine farcie

Le serveur m’annonce les deux assiettes du jour (eh oui, pas de menu). L’assiette à 19.-chf « Trofie à l’espadon, mozzarella di bufala, tomates cerises et pignons et le pavé de cabillaud avec riz Vénéré et légumes à 23.-chf. Je commande alors une entrée : l’aubergine farcie à la viande de boeuf (melanzane farcite alla carne di manzo) à 18.-chf. Mon entrée arrive composée d'une grosse aubergine fort bien cuite, fondante et gourmande, farcie de viande hachée de boeuf riche en goût, ferme et surtout sans être sec. L’ensemble est bien assaisonné et couvert d'une bonne sauce tomate, couronné de copeaux de parmesans. Une entrée simple, rustique mais terriblement bonne.

Le poisson du jour

Je choisis en suite le cabillaud. Bonne cuisson du poisson et du riz (ce qui n’est pas forcément évident pour le riz Vénéré). Les légumes quant à eux, une brunoise bien colorée de poivrons et courgettes, étaient très parfumées et la cuisson était parfaite, al-dente. La carte de L’Antica Trattoria est classique avec une dizaine d’entrées comme : Polipetti in umido, pane grigliato (petits poulpes en sauce tomate, pain grillé), Burrata delle Puglie, insalatina e pomodorini (spécialité des Pouilles, mozzarella farcie de crème de lait) etc…, bien sûr les plats de pâtes et gnocchi (bizarrement pas de risotto), sept plats principaux, les uns plus alléchants que les autres : Migliaccio napoletano - Piatto della tradizione antica napoletana (gâteau de polenta farci de saucisse jambon cru champignons et mozzarelle), Baccalà alla campana con patate cipolle et pomodoro (morue façon napolitaine avec pommes de terra et oignons)…..et huit desserts.

La carte des vins est exclusivement italienne, sur quatre pages avec des prix entre 46.-chf et 240.-chf. Elle est par-contre pas très grande ! En conclusion : un bon repas de midi (surtout les aubergines), le plus de l’établissement, la carte avec de nombreux plats régionaux qui vous transporteront dans le sud de l’Italie et moi je suis plutôt fane ! Le service à été rapide et efficace. Par-contre je n’ai pas retrouvé l’ambiance italienne, comme à la Poésia, Le St-Paul ou chez Amici à Lausanne et j’ai trouvé quand même cher, pour une assiette du jour. Une addition à 62.90 chf avec deux dl de rosé Bardolino de Vénétie à 6.-chf le dl, qui est élaboré à partir des cépages Corvina et Rondinella. Un vin agréable à boire et un café à 3.90 chf.

Déception : Repas sur la terrasse du Ristorante St-Paul situé légèrement à l’extérieur du centre-ville, ce restaurant vous propose une cuisine en provenance directe du sud de l’Italie. L’accueil est sympathique, majoritairement en italien, mais encore faut-il encore le comprendre !

Les ravilis farcis

Je commande un menu du jour, aujourd’hui : Brésaola della Valtélina, avec rucola et carotte et….., pas tout compris ! Le plat principal des raviolis farcis à la ricotta et épinards servis avec divers légumes ; courgettes, tomates et les mêmes carottes qu’à l’entré et Speck italien.

Comme dans les autres restaurants, je commande une entrée à la carte : brochette de saucisses fraîches au fenouil (Spiedino salsiccia) à 17.- chf, très bonnes, vraiment…mais bon !!

Je m’attendais à avoir mon entrée menu du jour, que nenni ! je reçois mon plat de pâte. L’odeur est alléchante et j’attaque mon plat. Des bon gros raviolis (pas assez cuits pour moi, en bon diplomate que je suis, je ne dis rien !) sinon beaucoup de saveurs dans cette assiette.

Pour finir mon repas, comme je n’avais pas ma deuxième entrée, un dessert maison de Sicile : cannoli siciliani à 9.- chf. Je suis pas très dessert, mais celui-ci ne cassait pas des briques ! Pâte trop épaisse à mon gout, elle sentait trop la farine et la farce assez fade, à vite oublier. Attention aussi à cela : la carte internet n’est pas la même que celle reçu au restaurant. Personnellement, j’aurais aimé gouter le trios d’aranchini (salami calabrais, au poisson et à la mozzarella) à 18.-chf ou les gambas sauvages flambées au Vermouth blanc et orange Tarocco, sur un carpaccio de fenouil à 21.- chf, comme sur leur site.

La carte des vins du Ristorante St-Paul à Lausanne offre un choix varié de vins italiens avec quelques noms connus comme Gaja ou Planeta. Une dizaine de vins au verre et une vingtaine de grappas complètent cette offre. Réputation internet, perso je ne l’ai pas vu, pas plus que la carte des vins ouverts et je n’aime pas trop.

Le St-Paul est surement un bon restaurant, mais de là à avoir un 14 Gault & Millau, je ne pense pas et de loin pas, surtout après avoir mangé, dans les autres restaurants ci-dessus.

Enregistrer

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives