Cuisinier

  • Eric M.

Un bon moment gastronomique, au restaurant "Pas de L'Ours" à Crans-Montana 3963

Direction le Valais sous un grand ciel bleu, mais aussi un froid de canard. Notre adresse du jour, le restaurant gastronomique « Pas de l'Ours «, à Crans-Montana, qui est niché dans un hôtel cinq étoiles et membre des Relais et Château « l’Hostellerie du Pas de l'Ours ».

Une fois le seuil franchi, on découvre la salle, à la déco sobre. De jolies tables joliment dressées entourées de jolies et confortables chaises, nous invitent à nous installer pour découvrir notre menu surprise acheté sur Read Deals au prix de 209.- chf au lieu de 360-. chf, à six plats, pour deux personnes et qui restera une surprise jusqu’à la fin, après que le maitre d’hôtel nous est questionné sur d’éventuelles allergies, intolérances ou aliments que nous n’aimerions pas, ce qui n’est pas notre cas.

Nous recevons la belle carte des vins, qui est au passage fort attrayante et à des prix qui en cherchant bien sont raisonnables, pour ce type d’établissement. Bien sûr, beaucoup de vins valaisans, dans tous les formats, la France est bien représentée, avec un grand nombre de régions viticoles et notamment avec le prix le plus élevé de la carte, un Bordeaux, du Château Ausonne 2001 à 3200.- chf, notre vin du jour (je plaisante !) l’Italie et l’Espagne complète cette belle carte. Pour nous ce midi, deux excellents vins valaisans, en bouteille de 50cl, une Petite Arvine 2016 de Stéphane Clavien à 44.- chf qui nous a aussi permis de faire l’apéritif avec et un assemblage rouge Pinot noir, Gamaret , Gamay et Diolinoir, « Azarine » lui aussi du même millésime, à 40.- chf du domaine Mabillard-Fuchs.

C’est dans cet univers très épuré et même un peu austère où rayonnent les pierres apparentes et le bois, que le chef Frank Reynaud vous dévoile sa cuisine. Un chef, qui a obtenu dans le Gault & Millau 2018, 18 point s et le titre de «Promu de l’année». Le menu va s’articuler comme les étapes d’une excursion vers un sommet Valaisan.

D’abord, "La Marche d’approche" avec en amuse-bouche, un pavé d’épinard, oeuf de caille, truffe noire, champignon de Paris et émulsion de lentille verte et en entrée, tartare de perches fumées du Valais, déclinaison de chou-fleur et perles de verjus.

La deuxième étape, ou "L’ascension", le chef démontre toute sa technique, avec de merveilleuses cuissons, aussi bien avec le poisson, une sole de ligne braisée au jus d’arêtes, cardon barigoule, safran et échalotes au curcuma, que pour le pintadeau saisi au poivre sauvage Voatsiperifery, topinambours et betteraves, jus corsé au Syrah. Deux plats, qui mixtes modernisme et traditionalisme et bien sûr, de la technique.

"Le sommet", commence avec une belle assiette de fromages du pays, une déclinaison noisette, tuile châtaigne, émulsion de lait, un dessert pas forcément à la hauteur et lourd et pour finir le plat le plus cohérent et original de repas un dessert, façon chasse cake aux fruits exotiques , épices, hibiscus , avocat et surprenant, du Wasabi. Clairement, l’assiette la plus moderne du repas.

Pour conclure ce repas un joli choix de mignardises et un expresso à 6.- chf et un café à 8.- chf. Deux francs de différence, entre un café et un express ???? Deux bouteilles d’eau (50cl) à 10.- chf et une addition de 118.- chf, à qui il faut rajouter le bon.

Nous avons passé un bon moment gustatif et plein d’attention de la part du service. Le maitre d’hôtel, nous a même proposés de nous faire imprimer notre menu, pour que nous n’en oublions pas les détails. Eh oui, à notre âge avancés , la mémoire n’est plus la même. Bon la mienne si, celle de madame ? Plaisanterie à part, c’était très sympas de sa part et cela nous a permis de pleinement profiter du repas sans prendre de notes.

Un détail important (à ne pas oublier), pour les beaux jours la magnifique terrasse qui surplombe Crans, sinon ce service de midi a été très calme, quatre tables, 12 clients en toute et pour tout! Alors amis gastronomes, vous qui cherchez une bonne table pour un dimanche midi, pensez à venir ici. En plus, l’établissement possède deux autres établissements, le Bistrot des Ours qui propose une cuisine de grand-mère, des plats de tradition, la Broche des Ours, qui a un 13 Gault & Millau ou dans un décor moderne mais très montagne « chic », on y sert des viandes, « poulet fermier, épaule d’agneau, chevreuil, coquelet,… » uniquement cuites à la broche et la table d’Hôtes de Franck Reynaud, donc tout le monde devrait y trouver son bonheur.

Hostellerie du Pas de L'Ours

Rue du Pas de l'Ours 41

3963 Crans-Montana

Tel : 027 485 93 33

www.pasdelours.ch

RECENT POSTS