top of page

Cuisinier

  • Photo du rédacteurAdmin

Blogueur culinaire, une passion, le plaisir de partager et de faire découvrir mes bonnes adresses.


Blogueur culinaire, une passion, le plaisir de partager et de faire découvrir mes bonnes adresses.


La vie d’un blogueur.


Une passion !


Depuis tout jeune, j’ai toujours acheté, guides et presses gastronomiques, notamment ceux du Gault & Millau.

Dans le cas des magazines, c’étaient les seuls (sauf erreur), à l’époque. Eh ouiiii, je ne suis plus tout jeune.



Lire leurs articles a toujours été pour moi un moment particulier, qui faisait titiller mes papilles et me faisait rêver.


C’est aussi à cette période et en couple que nous avons fait nos plus belles tables gastronomiques en France : Georges Blanc à Vonnas, Bernard Loiseau à Saulieu (à ces débuts), Pierre Gagnaire à St-Etienne, chez la famille Haeberlin à l’Auberge de l’Ill, chez Marc Veyrat et bien d’autres.



Je ne suis pas très guide Michelin. Leurs commentaires sont beaucoup trop courts, le strict minimum. Par-contre, j’avais un client, pour qui le guide Michelin était la référence absolue.


Coup de fourchette.


Il n’y avait pas un vendredi, ou je ne m’arrêtais pas dans un café, pour lire la rubrique gastronomique du 24 heures « Coup de Fourchette ».

Quand, nous avons eu, notre restaurant, nous avions le 24 heures, donc plus facile, le journal était sur place.


Le premier article que j'ai eu avec un ami au restaurant Les Colonnes, à Lausanne.

Eric Spracher c'est bien moi, mais comme souvent, mon nom de famille a été écorché.


C'est pour ça, que quant je réserve, je donne juste mon prénom. 😁

Aujourd’hui, c’est plus facile, avec tous les réseaux et forcément je trouve toujours une bonne adresse. J’ai aussi, une bonne dizaine de gastronomes qui publieent souvent leurs repas, en direct et en photos.


Pour une bonne table gastronomique.


En général, il n’y a pas trop de soucis à avoir, entre le Guide Michelin et le Gault & Millau, je trouve très facilement, la table qui va me faire saliver.

Mais ce n’est pas toujours le cas, non plus !


Il faut savoir que lors de ces derniers six mois, je n’ai pas publié deux de mes repas dans des restaurants visités.

Un en Alsace, un autre en Suisse et pourtant le dernier, a eu une étoile Michelin quelques jours après notre passage. Ce jour-là, nous étions trois et les trois sommes partis très déçus, surtout que l’addition n’était pas donnée. En plus, c’était moi qui avais leur avait conseillé d’aller y manger et de découvrir leur cuisine.

Je précise, que nous n’étions pas des inconnus en réservant.


Quand je fais mes recherches, je lis plutôt les avis sur Google.




Les photos sont souvent très représentatives du travail d’un chef.

Je fais aussi confiance à mes connaissances, qui sont pour la plupart de vrais gastronomes.


Je ne vais pas sur Tripadvisor et encore moins sur The Fork, ou les notes et les commentaires sont généralement faussés par un rabais pouvant aller jusqu’à 50 %, ce qui est souvent tentant. Un client qui paye moins cher est forcément un client plus heureux.


En choisissant un restaurant, je fais quand même attention aux prix pratiqués.

Eh ouiiiiii, je travaille pour payer mon plaisir de partager.

Avant de réserver, je consulte le site internet de l’établissement.

Je regarde les propositions de menus et la carte.

Je regarde les plats qui pourraient me faire envie.

Si les menus ou la carte ne me font pas saliver, ça ne sert à rien que j’y aille.


Attention ! Pas de site internet, pas de réservation, ça, c’est sûr !


Pourquoi autant de Coup de Cœur dans ce blog ?

Si vous me lisez, vous aurez remarqué que j’ai énormément de Coup de Cœur et Super Coup de Coeur, dans mon blog ces deux dernières années.


Pourquoi ?

Comme tout passionné de cuisine et de restaurants, je vais rarement dans un restaurant par hasard.

Cela me prend beaucoup de temps en recherche et autres, avant de choisir ma table.


Mes dernier Coup de Coeur.


Un restaurant de campagne peut-il avoir un Coup de Cœur ?


Un coup de cœur, c’est avant tout un ensemble entre la cuisine, l’ambiance, la surprise et le plaisir procuré.

Oui, c’est rare, mais j’ai donné un Coup de Cœur au chef de la Croix - Blanche à Hauteville et pour son plat du jour.

Il y avait ce jour-là, une bouillabaisse au menu, tellement succulente .



Après, il est clair pour moi, qu’un établissement gastronomique à 90 % de chance en plus de l’être, si le repas était surprenant et au niveau de mes attentes.

D’abord le travail d’artiste d’un chef et de ces cuisiniers, du service et du sommelier.

Ils doivent me faire vivre un moment gastronomique, à part.


Pour conclure. Il est important d’aller au restaurant et de le choisir en fonction de ces envies du moment.

Pour ma part elles sont assez simples, je suis très cuisine française.

Ce n’est pas que je n’aime pas les autres cuisines, mais je n’ai pas forcément de recul, la connaissance pour reconnaître par exemple de la vraie cuisine thaïe, à une autre aseptisée, pour les clients locaux.



Et pour finir :

Je ne vais pas manger pour aller manger, je veux vivre chaque fois pleinement mon repas, sinon je peux très bien manger chez moi, je pense savoir assez bien cuisiner 😜.

Ce que je veux aussi, c’est aussi partager ce délicieux moment.

Comme je dis souvent, il n’y a pas de mauvaise cuisine, il n’y a que des mauvais cuisiniers, à vous de trouver les bons.




Maintenant, si vous n’avez pas trouvez une bonne table dans mon blog, allez sans autre dans celui du Gault & Millau.


www.gaultmillau.ch/fr


Comments


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
IMG_2927
LE CHAT-BOTTE_PLAT
Bol de baies
IMG_3041
IMG_1640
Herbes naturelles
RIGIBLICK_PLAT_2