Cuisinier

  • Admin

Je salive encore, en pensant à mon plat principal servi ce midi au restaurant "L'écu" à Bulle 1630


Septième visite au restaurant de L’Ecu à Bulle, la dernière remontait à 2016 avec les anciens tenanciers la famille Braillard. L’établissement avait un 14 Gault & Millau et était référencé dans le Michelin. Cette fois ce sont les nouveaux tenanciers à la commande Norma et Richard Géhin. Je dois préciser que j’ai rarement, pour ne pas dire jamais manger autant de fois dans un même établissement.

Il faut dire que j’y ai toujours très bien mangé et comme je vais faire un post sur toutes les bonnes tables de Bulle, je devais voir comment était la cuisine actuellement. Je dois dire que je n’ai pas été déçu et notamment avec le plat principal du menu « Affaire », un merveilleux filet d’agneau rôti, au lard de Colonnata. Polenta et légumes.

Lors de ma visite du jour, la carte des mets était orientée chasse (période oblige !). Un menu « Découverte » (3 plats ) est disponible à 84.- chf et un menu « St-Hubert » (6 plats) à 122.- chf.


A midi, en semaine un plat du jour, avec une salade, est proposé pour 23.- chf, ainsi qu’un menu « Affaire » à 52.- chf.

La carte des vins est importante et bien construite. Un grand tableau à l’entrée du restaurant indique une petite dizaine de vins de qualité disponibles au verre. Le service est professionnel et attentif.

Mon choix se porte sur le menu d’affaire avec en entrée, une soupe de cèpes et jambon de cerf.

La soupe était bonne, mais pas extraordinaire non plus. Après j’avoue qu’il m’aurait fallu une explication pour manger deux assiettes bien distinctes ? La soupe aux bolets et une salade de jambon de cerf avec tomates et roquettes.

L’un et l’autre étaient bons, mais pourquoi servir une soupe chaude avec une assiette de salade froide et en plus posée sur celle-ci ? Je pense qu’il aurait été plus judicieux d’amener de peps à la soupe avec justement ce jambon de cerf, mais bon sais mon avis. Sinon le serveur au moment de servir l’ensemble aurait dû m’annoncer le mode opératoire. Dommage !

Ma suite : Filet d’agneau rôti au lard de Colonnata, polenta et légumes. Que dire c’était une très belle assiette, la meilleure du menu. L’agneau était d’une tendreté incroyable, sa cuisson était parfaite, le jus une tuerie et la garniture un régal. La cuisson des légumes était simplement parfaite et la polenta, délicieuse. Un plat qui rassure.

Je dois dire que pour avoir zyeuté autour de moi, les plats principaux, aussi bien le filet de canette rôtie aux myrtilles, pommes de terre Sarladaise et légumes (proposition du menu du jour) à la table d’à côté, qu’en face de moi (une table de cinq en affaire) étaient juste top, avec des cuissons parfaites et de jolis dressages. Le chef est clairement un vrai rôtisseur et un super saucier, sans négliger les cuissons et le travail sur les garnitures et moi j’aime ça !

Le dessert du jour n’était clairement pas du même acabit ! Dôme de marrons, griottes et miel, glace vanille. Pas évident d’alléger une purée de marrons. Ici, il était trop compact, la griotte n’apportait rien, pas assez pour ça. Et la présentation n’était pas des plus glamour avec ces traits de coulis de fruits !

Bon, je dois dire que j’avais déjà mangé de meilleurs desserts ici !

J’ai accompagné mon repas d’un assemblage blanc à 7.50 chf (Macabeo, Grenache Gris et Grenache Blanc), « Malice » du Languedoc, à la jolie robe pale à reflets verts.

Le nez est très expressif, avec beaucoup de finesse, sur une dominante florale.

La bouche était ronde, avec du fruit (poire, pêches blanches), il avait beaucoup d’élégance et un bel équilibre.

Il était très agréable.

Tout aussi bon, un Minervois rouge à 8.- chf, a accompagné ma viande. Je ne peux pas en dire plus, n’ayant pas vue la bouteille et ne connaissant pas son domaine ?

Dommage, mais c’était une belle surprise au palet.


Pour conclure, une addition à 67.50 chf , une adresse que je conseille fortement d’aller visiter et que j’ai eu du plaisir à redécouvrir, avec ces nouveaux tenanciers. Une fois n’es pas coutume, je décerne un gros coup de cœur pour mon plat principal, qui me fait encore saliver rien que d'y penser.


Restaurant L'Ecu

Rue Saint-Denis 5

1630 Bulle

Tel: 026 912 93 18

www.restaurant-de-lecu.ch


Mon système de notations (à lire ici)


❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir ⬅️😋

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives