top of page

Cuisinier

  • Photo du rédacteurAdmin

Oui, j’adore la sauce, mais la bonne, celle qui fait frétiller mes papilles et qui me bouscule lors de mon moment de réflexion et de dégustation. Alors les chefs, lâchez la sauce, soyez généreux.




Hello les chefs, lâchez la sauce, soyez généreux, elle fait partie de ce moment de plaisir à la table du restaurant.

Oui j’adore la sauce, mais la bonne, celle qui fait frétiller mes papilles et qui me bouscule, alors que je commence à déguster mon plat et à l'analyser.

Quand je fais un restaurant, une des premières choses que je fais quand mon assiette arrive c’est prendre un point de sauce pour la déguster.

 

Pour vraiment pleinement en profiter : La petite saucière.

 

Il va de soi, que je suis adepte de la petite saucière qui accompagne chaque plat et qui reste sur table. Il m’arrive même qu’ après mettre délecté d’une délicieuse sauce, de la reprendre et de la déguster, à la cuillère comme un vin, juste par plaisir et gourmandise !



La sauce est ce qui va mettre votre préparation en valeur.

Il faut qu’elle soit équilibré et savoureuse. 

Ni trop lié, ni trop liquide et qu’elle apporte un plus à l’assiette.

 

Il m’est arrivé dernièrement encore de me retrouver avec une assiette de poisson apprêté avec si peu de sauce qu’à la deuxième bouché, j’en avais plus.

En outre, elle était  annoncée à la livèche que je n’ai pas eu le temps de déceler.

 


À la maison les clients de vos établissement ne fonts pas spécialement de sauce, sauf s’il y  à un chef au domicile.

 

Être un bon saucier n’est pas donné à tout le monde.

À l’image d’un sommelier, il doit avoir un très bon palet,une sensibilité particulièree et être un bon technicien.


Ce midi, au restaurant " Le Mont Blanc" à Crans Montana, je me suis délecté comme jamais de sauces totalement incroyables.



Celles qui vous mènent à lécher la saucière jusqu'à la dernière goute, mais discrètement bien sûr.


Ce plat végétarien, sans ça sauce au lait de coco, yuzu kosho et wasabi, m'aurais surement pas boulversé à ce point. Tout simplement une dinguerie. Merci au chef Yannik Crepaud.


Je dois avouer, que dans ma vie j'ai fais pas mal de sauce à base de lait de coco, mais j'ai jamais réussi à en faire une aussi bonne.


Ce midi, j’ai même fait une photo de la sauce tellement elle était limpide et tellement savoureuse, une fois mon plat terminé.

La perfection !


Ce jus, à base de bolets est un modèle de technicitée et mérite un bon 20 sur 20. Bravo, chef Yannik Crépaud.

 


Les grands chefs d'établissements, qui accompagnent leurs créations de sauce fabuleuses et d'une petite saucière à chaque plats.



 

Saucier : Dans les grandes brigades traditionnelles, le saucier est le chef de partie qui avait le travail le plus délicat.

Les responsabilités de son poste le conduise souvent vers la fonction de second de cuisine.

Le saucier est un cuisinier qui confectionne tous les fonds, sauf les fumets de poisson qui sont l'apanage du chef poissonnier, toutes les sauces, sauf la sauce hollandaise (qui est aussi du ressort du chef poissonnier), toutes les viandes en sauce, les sautés, les poêlés etc.…

Comments


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
IMG_2927
LE CHAT-BOTTE_PLAT
Bol de baies
IMG_3041
IMG_1640
Herbes naturelles
RIGIBLICK_PLAT_2
bottom of page