top of page

Cuisinier

  • Photo du rédacteurAdmin

Premier Coup de Coeur de l'année 2024, " La Brasserie Notre-Dame " à Payerne de Vitor Coelho mixologue récompensé (champion suisse de cocktails 2021) et de son chef de cuisine Maxime Arnaud.




Hello, les gourmands, aujourd'hui je ne vais pas tergiverser plus longtemps et je vous annonce que La Brasserie Notre Dame, est mon nouveau Coup de Cœur du blog.

C''est aussi le premier de l'année et c’est largement mérité.



Mais pourquoi ?


Les mets servis sont excellents, très fins et bien présentés.

Le personnel est très accueillant et super sympa.

Le cadre est cosy, tout était réuni ce midi pour que je passe un très agréable moment.


Un splendide établissement totalement rénové en plein centre de Payerne, un cadre original avec un thème qui change au gré des envies du propriétaire, cette fois autour de la musique et du Jazz.  


Présentation de la salle, en vidéo.


Une fois passé la porte, le maître de maison, Vitor Coelho mixologue récompensé (champion suisse de cocktails 2021), vous proposera en apéritif, si vous le désirez un des cocktails de sa création.

Pour moi, ce midi une nouveauté au doux nom de Nika, juste une tuerie…..



Je ne connaissais pas personnellement Vitor Coelho, mais j’ai fait ce midi la rencontre d’une très belle personne et un très bon professionnel, qui partage volontiers la passion de son métier.



Mon choix ce midi, le Menu Jazz à six plats à 132.- chf, ou 114.- chf sans fromages, mon choix.



Il peut être servi en association mets et vins :

Deux verres de vin, 24.- chf, trois verres, 34.- chf, 4 verres de vin, 44.- chf.


Sinon, la carte propose un joli choix de plats, avec des entrées entre 24.- chf et 33.- chf, des plats entre 32.- chf et 55.- chf et des desserts entre 15.- chf et 17.- chf.



En semaine le midi, l’établissement propose le midi, un menu de la semaine à 33.-chf entrée, plat, dessert et il est modulable.

 


La carte des vins est exclusivement suisse et l’établissement propose une belle sélection de vins au verre, une petite dizaine.

 


Mon repas débute avec une magnifique assiette d'amuses-bouches.



Aussi belle que bonne, elle se composait, d’un macaron amande, crème de topinambour, d’un croque en bouche farcie gel Porto et kumquat confit, d’une rouelle aux salsifis lactofermentés entouré de coup de porc fumé maison, gel bergamote, et  d’une cuillère de poitrine de porc accompagné de grémolata.

J’ai adoré mes amuses- bouches.

Chaque bouchée en plus d’avoir différentes textures est un concentré de saveur au goût bien marqué.

Félicitation la cuisine !



Pour accompagner les amuses-bouches et mon entrée :

Un vin blanc du Canton de Saint-Gall du Domaine Wetli Weine, issu de Pinot Noir et vinifié en blanc, à la belle acidité. Il est à la fois frais et fruité.


Mon entrée.


Omble chevalier en vinaigrette / mousseline panais /raifort / sarrasin torréfiégel bisque / gaufrette à l’encre de seiche / caviar de Frutigen.




L’entrée est gourmande et visuel, mais j’ai eu l’impression de me perdre, dans toutes ces saveurs et textures proposées, au point de ne plus définir les unes des autres. Mais sinon, c’est une belle et bonne assiette.

 


Le plat principal .



Médaillon de veau / mille-feuille de légumes /gel aux pruneaux lactofermenté /panier d’amandes / mousseline de topinambours / émulsion foie gras / jus réduit

 

Très belle assiette. J’ai adoré le travail sur les garnitures, le mille-feuilles de légumes est original et succulent.

Le panier d’amandes est croustillant et la mousseline de topinambour qui la garnissait légère et savoureuse.

La cuisson de la viande est parfaite et la sauce qui l’accompagne délectable, puissante et riche en saveur.

Pour moi par contre, elle était trop liée, mais rien de grave !

 

Avec mon plat principal, un Pinot Noir « Tour Bertholod » 2021 Cave de L’Abbatiale Ville de Payerne.



Un très joli Pinot Noir à la fois intense et complexe.  

La bouche est équilibrée et riche avec de jolies notes de pruneaux, de cerises, de cannelle et d’épices et pour finir légèrement vanillé en fin de bouche.

 

Attention roulement de tambour, voici les desserts.

 

Le pré-dessert.


Betterave / Miel /Amandes / Chocolat blanc



Un pré dessert surprenant, qui associe avec succès la betterave au chocolat blanc.



Le chef a eu l’intelligence de laisser de la texture à la betterave, ce qui rend cette interprétation des plus goûteuses !


Mon coup de cœur du repas, le dessert 


Autour de : Poire / Gingembre / Pistache



Le chef Maxime Arnold, en plus d’être un excellent chef, est un formidable pâtissier, ces deux desserts en sont la preuve.

Première surprise, en plongeant ma cuillère dans mon dessert, je m’attendais à une texture ferme et croquante, mais que nenni, elle était légère et aérienne.

En bouche, c’est un véritable moment de bonheur !

Mais comment le chef à fait pour que ce dôme puisse tenir et se démouler, sans véritable texture et que de la légèreté ?

Le chef ne serait pas un peu (beaucoup) magicien par hasard ?



Alors ne vous faites pas de soucis, de la texture, du croquant, il y en a.

Ils sont apportés par un crumble pistache, la fine tuile de chocolat blanc et de petits cubes de poire au sirop.

Pour en conclure avec ce si délicieux dessert, Chef, je vous tire mon chapeau, votre dessert est tout simplement topissime. Bravo.


Pour accompagner mes desserts, un vin (cidre) muté, mais de pommes.



J’ai souvent l’impression de me répéter en écrivant mes posts et ma phrase type « c’est une première pour moi », sort assez souvent dans ceux-ci. Ça me complexe un peu, c’est comme si je n’étais jamais descendu de mes montagnes. Heureusement, mes sorties restaurants, m’apporte beaucoup de premières.

Merci Vitor Coelho, pour cette belle découverte.

Je ne veux pas vous donner de conseil, mais moi si j’étais vous je me dépêcherais de déguster ce nectar givré. C’est juste étonnant !



Source internet.

Le Nectar Givré est un cidre de glace, il s’apparente et se consomme comme un vin doux. Il naît de plusieurs cryo-concentration et d’une lente fermentation partielle afin de préserver les arômes. Afin de valoriser la pomme sous plusieurs formes et par la même occasion, créer un produit unique, une eau-de-vie de pomme intensément fruitée y est ajoutée. Le produit final contient 14% d'alcool. La récolte des pommes est annuelle, s'ensuit le pressurage afin d’obtenir du jus frais, notre production est donc limitée à une cuvée par année et évoluera au gré des conditions climatiques.


Le chef Maxime Arnaud, faisant le tour des tables après le service.


Mon addition du jour : 160.10 chf avec une minéral 5 dl, mon menu à 114.- chf, trois verre de vin à 34.- chf et un café à 6,10 .- chf. Le cocktail m'a gentiment été offert. Un grand merci.

 

Pour conclure, le blogueur Cuisinier-Gourmand ne peut que vous conseiller d’aller vite vous faire plaisir, dans cette excellente brasserie de Payerne. Entre une très bonne cuisine, un excellent service et un cadre des plus agréables, vous allez passer un très bon moment, à la Brasserie Notre-Dame.



 

Brasserie Notre-Dame

Grand-Rue 32

1530 Payerne



Mon système de notations (à lire ici)



❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur  ⬅️ 😋

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen

 

 

תגובות


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon