Cuisinier

  • Admin

Un peu d'Alsace à l'apéro, avec ma recette du Kouglof, à la choucroute, truite fumée, aneth et noix.

Après ma recette du kougelhopf sucré et celui salé au lard, oignons et noix, je vous propose de découvrir ma recette de Kougelhopf salé, truite fumé, choucroute et noix.

Il se déguste à l’apéritif, en famille ou entre ami(e)s, accompagné d’un verre de blanc.


Pour vous, c’est quoi qui qui représente le plus l’Alsace ?


Pour moi, ces divers cépages, la bière, les Bretzels, la choucroute et le kouglof.
C’est à partir des deux derniers, que j’ai eu l’idée de faire un Kouglof à la choucroute, truite fumée, noix et aneth.
J’ai remplacé le lard fumé que l’on trouve normalement dans le Kouglof salé, par de la truite fumée.
Pour apporter de la fraîcheur de l’aneth et pour mon deuxième essai des noix hachées pour du croquant. La recette est réconfortante et joliment parfumée, un vrai bonheur. Ce kouglof accompagnera un bon vin blanc sec à l’apéritif, mais il fera un délicieux repas servi tiède avec une salade.
Maintenant, si vous faites ma recette et qu’elle vous plaît, laissez-moi un commentaire.

Voici la recette originale de mon kouglof, truite fumée, choucroute, noix et aneth.


Le kougelhopf, c’est quoi au juste ?


C’est une base de pâte levée type brioche qui se cuit traditionnellement dans un moule en terre cuite d’une forme un peu particulière. Cette pâtisserie se mange aussi bien au petit-déjeuner, à l’apéritif (en version salé) qu’au dessert.

Dans sa version salée, on y met des lardons et des noix et pour ma part des oignons.

Il faut tout de même s’armer de patience, car la pâte doit lever deux fois (durant 1h/1h30) et cuire 50 minutes. Malgré tout, vous ne serez pas déçu(e)s du résultat !

Dans ma recette, j’utilise de la levure de boulanger déshydratée, ça marche très bien. Vous constaterez que je ne délaye pas la levure dans mon lait. Évitez en revanche de mélanger la levure avec le sel, elle n’aime pas trop ça!


Ingrédients :


· 500 gr de farine de type 45

· 20 gr de levure de boulanger fraîche, ou un paquet de levure du boulanger sèche (ma recette)

· 2 oeufs (3 s’ils sont petits)

· 250 gr de filets de truite fumé coupées en petits cubes

· 100 gr de noix hachées grossièrement

. 200 gr de choucroute cuite, bien égouttée et hachée

· 200 gr beurre

· 130 gr de lait

· 10 gr de sel

. 20 gr d'aneth fraiche


Préparation


Mélanger tous les ingrédients (sauf le beurre, la truite, la choucroute, l'aneth et les noix, dans la cuve du batteur, jusqu’à décollement des parois (10 mn environ), de celle-ci.

Personnellement, je laisse tiédir légèrement mon lait.

Découper le beurre en bâtonnets ou dés et les ajouter petit à petit au mélange.

Mélanger le tout à vitesse moyenne jusqu’à ce que la pâte se « décolle » des parois du récipient. Attention, la pâte reste collante, il ne s’agit pas d’obtenir une boule de pâte qui ne colle pas aux parois du récipient.

L’opération dure généralement une dizaine de minutes.

Incorporez une partie des noix coupées grossièrement (attention, gardez-en pour le moule), l'aneth haché, ainsi que la choucroute.

Mélanger jusqu'à obtention d'une pâte homogène. La pâte doit se détacher des parois. Si c'est n'est pas le cas, ajouter un peu de farine.


Mélanger délicatement à la main les cubes de truite fumées, sans oublier de garder des cubes pour le moule.

Laisser lever la pâte.

Pour faire lever la pâte, l’idéal est un environnement qui a une température d’environ 25°/30°C. Pour cela, on peut préchauffer légèrement le four. Mais attention, une température supérieure à 50 ° tue les levures.


Couvrir le récipient d’un linge propre ou de papier film et laisser lever la pâte durant une petite demi-heure pour la première pousse.

Beurrer un moule à kougelhopf et déposer le reste de noix et des cubes de truite, dans chaque cannelure.

Récupèrer la pâte et la bouler, vite fait, sur une table légèrement farinée, en faisant attention qu’elle soit la plus régulière possible et faite un trou dans son centre pour la glisser dans son moule.

Déposer la pâte dans le moule.

Laisser à nouveau lever la pâte en la couvrant avec votre linge, jusqu’à ce qu’elle atteigne le bord du moule. Compter environ 1 heure.


Cuire le kougelhopf.

Faire cuire le kougelhopf au four thermostat (190 °C) pendant une petite trentaine de minutes.

À la sortie du four le laisser reposer deux, trois, minutes avant de le démouler.



Remarque

Il se conserve très bien, vous pouvez le faire la veille ou l’avant-veille et le conserver dans du papier aluminium ou film.


Maintenant, il me reste plus qu'à vous souhaiter un bon apéritif.

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives