Cuisinier

  • Admin

Une fois de plus un délicieux repas à la brasserie l'Etoile du Romantik Hôtel de Charmey 1637


La première fois que je suis venu manger à l’Etoile à Charmey, je venais d’y aménager, c’était en 2017 (liens vers le premier post).

Depuis, j’y étais allé 3-4 fois, mais plutôt le soir et pour un hamburger. Mais, chaque fois que je passe devant l’établissement, je m’arrête pour regarder leurs beaux menus du jour.

Aujourd’hui, j’ai profité du soleil et forcément d’une petite ballade (pour me donner bonne conscience !) pour aller déguster leur menu du jour, en y rajoutant une entrée à la carte.

En fait, je dois l’avouer : s’il n’y a pas une bonne table au bout de la promenade, eh bé, j’évite de préférence la promenade !


Le décor à un peu changé depuis ma dernière visite, en mieux ? Je ne suis pas convaincu, par contre, ce qui est agréable, ce sont ces luminaires tableaux, qui retracent la vie de la région.

Je débute, mon repas par deux dl de Vully blanc du Château de Praz (excellent) et commande mon entrée qui sera à la carte. La baguette croustillante à la Tomme Fleurette de Rougemont. Confiture d’oignons au vin cuit et bouquet de saladine, à 16,50 chf.

Comme lors de ma première visite, je me suis délecté de la délicieuse vinaigrette maison qui parfumait la saladine. La baguette était très bonne, bien croustillante et surement faite maison. Elle était garnie de Tomme et bien sûr, de confiture d’oignons, mais peut-être qu’il aurait fallu en mettre un peu plus pour en profiter pleinement ? Je parle de la confiture.

Sinon, mon repas débute bien, mais je ne suis pas étonné.


La chef Alexandra Müller, chef et propriétaire du Romantik Hôtel de L’Etoile n’a fait que progresser culinairement ces dernières années, passant de 13 à 14 pts dans le guide Gault & Millau, a obtenu une étoile Michelin et fait partie maintenant de JRE (Jeunes Restaurateurs Suisse) et notamment grâce à sa cuisine au restaurant Nova, juste au- dessus de la brasserie.

Comme je suis venu pour le menu du jour, je commande en deuxième entrée le velouté de champignons de Paris, à la crème de gruyère. Elle était bonne, généreusement servie.


Mon plat principal du bouilli de bœuf au raifort, légumes racines et pommes de terre Williams.

Ça faisait un moment que je n’avais plus mangé de bouilli et je dois dire que celui-ci était particulièrement bon. Je dirais surtout la viande et son bouillon. J’ai rarement, pour ne pas dire jamais, manger une viande aussi tendre et parfumée.

Qui de l’œuf ou la poule est arrivé en premier ? Bonne question ?

Mais qui de la viande ou du bouillon donne le goût. La viande fait le bouillon et en échange elle l’imprègne de celui-ci. Échange de bons procédés, sans oublier les légumes et la garniture aromatique.

Brefffffff, je ne sais pas qui, ni comment, mais ce que je sais en tout cas, c'est que ce bouilli était absolument succulent. Comme les légumes racines qui l’accompagnaient

Le raifort râpé n’apportait clairement rien, lui. Je ne l’ai pas senti, mais c’était un mal pour un bien, parce que j’ai profité pleinement de ma délicieuse viande et forcément de son délicat bouillon.


Passons aux Pommes Williams maintenant ? C’est très personnel, mais elles n’avaient rien à faire avec le bouilli. Des pommes nature auraient été mieux, juste parfumées avec le bouillon. Mais je dis ça, je ne dis rien !

Par contre là aussi, j’en ai rarement mangé d’aussi bonnes.

Bonnes ouiiiiii, délicieuses, faites maison avec amour, avec des vraies pommes de terre et rien que pour ça il faut venir manger à l‘Etoile à Charmey.


Maintenant le dessert.

Depuis ma première visite, le (13.10.2017), à la brasserie de l’hôtel L’Etoile, je garde le souvenir du dessert du jour, un dessert à se relever la nuit.


Voici mon commentaire de l’époque : Le dessert du jour, était juste improbable à la fin d’un repas, mais tellement bon, un vrai gros dessert d’enfant, pour un quatre-heures de saison d’hiver, une brioche maison au chocolat chaud et cassonade. L’ensemble était généreusement servi et notamment, en délicieux chocolat chaud. Bref, un dessert à faire damner un saint et qui nous a obligé à planifier une sortie vélo pour éliminer toutes ces calories, bon, là, je plaisante!


Aujourd’hui, il était tout aussi bon et surtout très bien présenter. Une délicieuse crème brulée au café arabica. Sa cuisson était parfaite elle fondait en bouche, elle avait une belle onctuosité, et était crémeuse et soyeuse. L’équilibre avec le café était parfait et comme je l’ai signalé plus haut cette crème brulée était joliment présentée , accompagnée de petits fruits rouges et d’une sorte de pralin, pour apporter du croquant. Je signale quand même, que le dessert du jour est facturé que 4,50 chf et que cette assiette était juste magnifiquement décoré. C’est aussi à ça qu’on reconnait un bon établissement. Bravo Madame la cheffe.

Je ne me suis pas vraiment étalé sur la carte des vins, mais tout le monde y trouvera un joli flacon à son gout, pour accompagner plaisamment votre repas. Pour ma part étant toujours curieux, je me suis fait plaisir avec un cépage d’Autriche que je ne connaissais pas : Zweigelt, de Sattler à Burgenland. Le verre était à 6,90 chf.


Le Zweigelt est un cépage Autrichien d’origine. Il a été croisé en 1922 par Fritz Zweigelt, à l’école d’arboriculture et de viticulture de Klosterneuburg, avec deux cépages rouges Blaufränkisch et Saint Laurent. Avec ses fruits exubérants et sa structure juteuse,


Il présentait au nez des arômes de cerises et de prunes avec des notes florales de violettes.

Ça bouche était, très petits fruits rouges et sa structure juteuse et longue. Franchement je me suis fait très plaisir avec ce vin, même si au départ, j’avais des aprioris.

Pour conclure, mon addition du jour . 59,20 chf .Une fois de plus je suis sortie de L’Etoile enchanté, maintenant il me reste plus qu’à rentrer chez moi et ça monte, monte……


Chère lecteur, je peux que vous conseiller d’aller manger à l’Etoile, le restaurant qui pour moi propose en semaine les meilleurs menus du jour et quand vous finissez le repas sur une aussi bonne note que leur dessert, vous voyez la vie en rose.

En tout cas moi ouiiiiii.

La bonne nouvelle, ils ont aussi une carte fidélité pour le menu du jour, le dixième (ou après 10) est offert. De quoi prolonger, le plaisir.

Bon, je ne devais pas avoir une bonne tête 😲 parce que la serveuse ne m’en a pas proposé !

A la table à côté, oui.

Pas grave, ce n’est pas ça qui va m’empêcher de revenir et j’espère, pourquoi pas la prochaine fois au gastro Nova


Brasserie de l’Etoile

Le Centre 21

1637 Charmey

Tel: 026 927 50 50

www.etoile.ch


Mon système de notations (à lire ici)

❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir ⬅️😋

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen



RECENT POSTS