Cuisinier

  • Admin

J’aimerais trouver plus souvent, une aussi belle auberge que c’elle de " L’Auberge St.Georges " 1720

Que j’aimerais trouver plus souvent, d’aussi belles auberges que c’elle à Corminboeuf (1720) :

« L’Auberge St. Georges ».

Une belle auberge communale cachée dans la banlieue de Fribourg, qu’il faut absolument visiter, pour sa bonne cuisine de brasserie.


La salle est belle, rénové avec goût et pourtant, ce n’était pas forcément évident.

À l’origine c’était une grande salle communale (une salle des fêtes), mais les grands lustres, les chaises design, le mur en pierres apparentes et la cave vitré, en fait ,c'est un lieu agréable et bien pensé.

Je commande une entrée à la carte, l’assiette du jour à 16.50 chf et comme je suis gourmand, je me suis fait plaisir avec un dessert à la carte.

Mon entrée arrive : sauté de rognon et lard fumé au vinaigre de framboise à 22.- chf.!

Les rognons étaient parfaitement cuits et très tendres. Des morceaux de noix apportaient du croustillant et le vinaigre de framboise apportait de la vivacité au sauté.

Une entrée simple, mais efficace, l’important était la cuisson des rognons et pour moi, ils étaient juste parfaits.

Je me suis fait vraiment plaisir avec !

Ma suite je l’ai tirée du menu du jour. Une choucroute que j’avais zyeutée sur leur site internet. La première choucroute de l’année et de la saison. Pour un Alsacien, dois mieux faire !

Bon, je dirais qu’il y a autant de façon de cuisiner la choucroute qu’il y a de cuisiniers ou cuisinières. Dans les restaurants de la région, je l’ai souvent mangé doucereuse, aujourd’hui elle était acide et pour moi presque trop. Pas grave je préfère la viande à la choucroute et là je dois dire qu’on ne se moque pas du client, jambon de la borne, saucisson vaudois et saucisse de vienne d’une bonne boucherie et du lard fumé. Que de la viande de qualité. L’assiette était présentée de façon plus moderne avec une légère sauce moutarde en grains.

Rien de mieux, n’ayant pas de vin d’Alsace en proposition qu’une bonne bière pression à 3,90 chf, pour accompagner mon plat.


Ayant envie de me faire plaisir et étant sous le charme de la cuisine du chef, j’ai trouvé une petite place pour un dessert : Variation autour du chocolat. Un dessert régressif, avec ces différentes textures et travail sur le chocolat. Du croquant, du glacé, du tendre avec de la mousse chocolat. Bref rien à redire, sauf humm.


La carte du restaurant l’Auberge Saint-Georges est courte avec des plats de brasserie interprétés de manière moderne et soignée.

Soigné, est le mot ici. Pour avoir vu défiler un grand nombre d’assiettes devant ma table et notamment celles autour de moi. Les présentations sont belles.

À ma droite deux habitués ceux sont fait plaisir, avec pour eux les meilleurs cordon bleu « maison » et ça ne doit pas être la première fois !

Personnellement, je ne sais pas s’ils sont si bons ?

Mais beaux et bien présentés, ouiiiiiii 😋


La carte des vins du restaurant l’Auberge Saint-Georges est belle avec des vins suisses et internationaux. Le gros plus est à l’entrée de la salle, la grande cave vitrée et climatisée où les bouteilles sont exposées. Au fond de la salle, une ardoise propose une dizaine de vins au verre de qualité.

Si je devais pinailler et je vais le faire, j’aurais aimé voir la provenance des vins et le nom des domaines sur l’ardoise. Pour mon entrée, j’ai pris un verre de Roussane à 5,50 chf, la seule info que j’ai pu recevoir, c’était qu’elle venait du sud de la France.


J’ai aimé le service à la fois professionnel, attentionné et souriant derrière le masque. Il y avait du monde comme souvent ici ( la semaine passée je n’ai pas pu avoir de table, le restaurant étant complet) et les serveurs prennent les commandes de tête, que ce soit pour une personne, comme moi aujourd’hui, ou pour des tables de 4 ou 6 personnes et sans erreurs au moment de servir. À souligner quand même !

J'ai trouvé l'idée sympa du menu enfant à 14. chf avec le petit sirop, enfin tout compris, ce qui permet à Monsieur et Madame de sortir au restaurant avec de petits enfants. Ah, j'allais oublier et des légumes !

Mon addition du jour : 59,90 chf

Pour conclure : j’ai passé un excellent moment gourmand, au restaurant « l’Auberge Saint-Georges » qui propose à côté de Fribourg une délicieuse cuisine de brasserie, à prix très appétissant.

J’y reviendrais avec plaisir pour déguster de vrais plats de brasserie : l’os à moelle de bœuf gratiné, pain grillé à l’ail (le grand) à 19.- chf et le foie de veau grillé , sur confit d’oignons rouges à 32 chf, ou pourquoi pas le si délicieux cordon bleu maison à 29.- chf.

Un service sympathique complète les atouts de cette table où la réservation me semble plus que conseillée, j’en ai fait l’expérience !

Et maintenant parole de gourmand, si vous êtes de passage sur Fribourg (ville) n’oublié pas de visiter cette belle adresse en périphérie de la capitale du Canton. Auberge Saint-Georges

Route du Centre 14

1720 Corminboeuf Tél : 026 565 35 35 https://auberge-st-georges.ch/


❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir ⬅️😋 S'aurais surement été un Coup de Coeur, si j'avais mangé qu'à la carte

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives