top of page

Cuisinier

  • Photo du rédacteurAdmin

Découverte de la cuisine du chef Frédéric Chabbert du restaurant 3C, des Trois Couronnes, à Vevey.

Fin de matinée en immersion dans la cuisine de l‘Hôtel Trois Couronne, à Vevey, à la découverte du nouveau chef Frédéric Chabbert et de sa cuisine.


Nouveau oui et non, parce qu’il fêtera, en mars de l’année prochaine, ces douze ans aux Trois Couronnes. Pendant ce temps, il a été notamment sous les ordres de Lionel Rodriguez et Cécile Fontannaz.

L'entrée de l'Hôtel Très Couronnes.


Waouh, j'ai même droit au tapis rouge. 😜


Je suis accueilli dans la majestueuse entrée de l’hôtel, ou trône un magnifique piano et au doux son d’une petite fontaine. L’ambiance est calme et reposante.



Le chef arrive et me fait visiter le restaurant, avant de passer le trouver en cuisine.



Je vous dis tout de suite, j’ai fait un très bon repas dégustation en cuisine et j’ai eu un très bel accueil, mais surtout de beaux échanges et j’étais dans mon univers, le monde de la cuisine que j’aime tant partager.


J’ai même eu le temps de faire un petit tour dans la cuisine avant que le service commence, notamment des différents postes de travail. Le poste amuse-bouche et entrée du jeune apprenti, la pâtisserie et la partie chaude.


La partie chaude.


Deux, trois échanges avec le chef et il me fait installer un coin de table nappé, sur une table en face du passe. Le spectacle peut commencer.


Le parcours professionnel du chef.


C’est Patricia Filipe, la seconde du chef qui s’occupe des cuissons et du dressage des plats, ce midi.


Mon amuse-bouche arrive, un trompe-l’œil à base en forme de carotte.



Paolo Basso, meilleur sommelier du monde 2013.

Je n’avais jamais dégusté les vins vinifiés par Paolo Basso, ne faites pas comme moi, n’attendez plus si vous avez l’occasion.



Bianco di Chiara est un vin blanc, 100% merlot, élégant et complexe.

Son nez dévoile des notes d'aubépine mêlées à des arômes d'épices douces, de vanille et de fruits tropicaux, avec des notes d'aubépine, d'épices douces, de vanille, d'agrumes et de fruits tropicaux. Mais c'est en bouche qu'il donne le meilleur de lui-même, avec un style doux et rond, une structure délicate et une finale très persistante, où il révèle une grande personnalité.

En bouche, il offre un parfait équilibre entre douceur et structure, avec une finale persistante. Un très joli vin !


Mon entrée surprise arrive.


Lièvre en Crépinette, lard Vaudois, purée de butternut, émulsion de chou.



Une entrée savoureuse et tout à fait de saison. La crépinette est bonne et l’accompagnement parfaitement assaisonné. Ce qui donne au final une belle et goûteuse assiette du terroir.


Mon plat surprise.


Sole farcie aux coquillages, vinaigrette d’herbes, purée de céleri à l’ail noir.



D’abord, félicitations les chefs, pour la merveilleuse cuisson de la sole, elle était formidable !

Un moment de plaisir incroyable.

L’assiette est belle.



À la dégustation, j’ai trouvé que la garniture n’était pas forcément en adéquation, avec la saveur subtile de ce délicieux poisson. J’aurais voulu ressentir plus l’Atlantique et les coquillages dans ce plat.

Perso, moi, le céleri travaillé comme il l’était, j’en ferais une très belle assiette végétarienne, à travailler encore un peu, pour en faire un très grand plat.

Mais, quoi qu’il en soit, c’était un très bon plat.


Pour accompagner mon plat, un verre de Pinot Gris Grand Cru 2022 du Domaine Chaudet, à Rivaz.



Ma dernière surprise, le dessert.


Une superbe interprétation autour du chocolat et du café.



J’ai adoré ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, mon dessert était léger et frais, grâce notamment au peu de sucre qu’il avait.



J’avais peur en le voyant arriver, mais une fois fini, j’ai été conquis, même rapidement avant !

Bravo, aux chefs pâtissiers.


Comme le but de ce repas, c’était de découvrir le nouveau chef des Trois Couronnes, et que j’avais carte blanche en cuisine, voici quelques photos de plats servis ce midi et des photos du chef.



Pour moi et pour conclure, le restaurant le 3C des Trois Couronnes est une belle adresse gourmande. En cuisine l’envie de bien faire est réelle, l’équipe est soudée, et elle est talentueuse.

En plus, il règne une belle ambiance en cuisine.



Comme vous l’avez compris, j’ai été invité et en cuisine.

Je précise, que c’est pas forcément facile pour un cuisinier de cuisiner en live et devant lui.


Merci chef Frédéric Chabbert, merci à la seconde Patricia Filipe qui s’est occupée des cuissons et du dressage de mes assiettes et au chef pâtissier Frédéric Cointault, absent ce midi, mais qui a été avantageusement remplacé par son bras droit, Fanny Moreillon.


Restaurant les 3C de l'Hôtel des Trois Couronnes

Rue d’Italie 49 CH-1800 Vevey Suisse


Comments


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon