Cuisinier

  • Admin

Le menu "L'inspiration de la semaine" du restaurant La Cène, à Fribourg 1700, une affaire en or.


Grand, grand, Coup de Cœur, ce midi au restaurant la Cène à Fribourg.


Repas du 8 octobre 2021


J’ai fait un des meilleurs repas de midi, de ces dernières années.

Une adresse que j’avais visitée du temps de Romain Paillereau, ce qui date maintenant, mais une adresse que je suis depuis un moment avec son nouveau chef. Nouveau, c'est un grand mot, parce que je pense que ça fait déjà plusieurs années qu’il officie au fourneau de La Cène. Une adresse référencée dans le Gault & Millau avec un 16 et qui le midi propose un menu à 55.- chf de 6 plats avec l’amuse-bouche, qui est pour moi une très belle offre et encore plus, après ce repas.

Je suis accueilli et conduit par le personnel de salle qui est très accueillant et très professionnel. Le hasard, fait bien les choses, comme souvent, ma table est juste en face de la cuisine et en plus du super repas que j’ai fait je me suis délecté du ballet des cuisiniers devant le passe, à dresser et faire les finitions des assiettes. Je n’ai pas vu le temps passer !


La carte des vins au verre, d’une trentaine de vins.

Pour l’amateur de vin que je suis, j’étais aux anges ! Surtout qu’il est possible de les avoirs en 0,50 dl ou 1 dl, ce qui permet d’agrémenter presque chaque plat avec un vin différent.



La carte des vins ( ici ), est belle, à tous les prix. Premier prix 36.- chf, pour un Montepulciano d’Abruzzes, à 1350.- chf pour un Château Mouton-Rothschild 2008, tout le monde y trouvera son bonheur.

J’ai commencé mon repas par un verre de Pinot Gris 2018 « Iconique » à 4,25 chf les 0,50 cl de Satigny

Un très joli vin, à la robe jaune or clair et aux reflets gris platine. Son nez était à la fois complexe, concentré, avec des notes de fleurs d’oranger, de pêche, mirabelle, abricot, avec une pointe d’épices. La bouche était équilibrée, délicate et complexe, avec des arômes de fruits, poire, pêche, mirabelle, abricot, et d’épices. Le final était long, persistant et suave.



Maintenant le plus important !


J’ai fait un des meilleurs repas de midi de ces dernières années. Le chef Mohamed Azeroual à un talent fou, de l’amuse-bouche au dessert, il marie avec merveille et délicatesse le mariage des aliments des épices et condiments et des textures. Un maestro des fourneaux !

Et ce voyage gustatif débute par un délicat amuse-bouche à base de marron. Il était délicieux ! par contre, je ne me souviens plus des autres ingrédients ? Pas grave les lignes de ce repas sont données : délicatesses, finesses, subtilités des saveurs et des textures.


La première entrée arrive.



Le potimarron, crunchy, tonka

Délicieux, une fois de plus, une mousse potimarron recouvert d’un crunchy qui apporte la mâche, un subtile, mais parfumé sorbet tonka et des touches d’épices, de concentré de citron, pour magnifier cette assiette, qui je l’avoue a été assez déconcertante pour moi.


Deuxième entrée



La pomme de terre, truite fumée, moutarde de Meaux.

Un plat qui aurait pu être banal, mais qui s’est avéré d’une justesse et d’équilibre dans sa conception. Les aliments qui la composaient se complétaient les uns aux autres tout en délicatesse et équilibre, pour au final avoir un moment de bien-être en bouche.



Mon plat principal



Le civet de cerf, garniture de chasse

C’est le plat qui m’a le moins convaincu, c’était bon, mais moins surprenant. Je m’attendais à

être surpris comme dans les plats précédents.


La sélection de fromages affinés.

Top, parfaitement affinés et locaux pour mon assiette.



Avec mon dessert, la pomme, pain d’épices, chocolat blanc, j’ai terminé mon délicieux repas toute en finesse et subtilité, des mots qui sortes souvent dans ce post, mais qui représente bien le travail délicat et précis que font les cuisiniers. Bref je ne pouvais pas mieux terminer mon repas du jour. Enchantééééééééé



Mon addition du jour : 80.75 chf avec mon menu "L'inspiration de la semaine", à 55.- chf, un verre de Pinot Gris 2018 « Iconique » à 4,25 chf les 0,50 cl de Satigny, un verre de Chablis « Vieilles Vignes » Dom. Hamelin 2018, le dl, un verre de Syrah Barrique des Côtes Catalanes 2017, Dom Peplum, à 10.- chf le dl (un vin très décevant ) et un verre de St-Emilion Grand Cru Château Laroque 2018 à 4.75 chf, le 0.5 dl. Un très beau vin, à robe profonde et au nez puissant marqué par les fruits mûrs. En bouche, le vin a beaucoup de corps avec des tanins bien fondus et un fruit expressif. Il a très agréablement accompagné mon assiette de fromage.



Pour conclure. Ce midi, j’ai fait un vrai voyage gustatif, tout en finesse dans l’univers du chef, Mohamed Azeroual et de sa brigade. Je peux d’ores et déjà vous dire qu’il sera difficile à détrôner comme Coup de Cœur du Blog et surement celui de cette année. Avis au challenger sinon !

Pour manger souvent (ou assez souvent, mais pas assez pour moi) je pense que c’est le meilleur rapport qualité-prix, plaisir gustatif, que j’ai fait, ces dernières années et je peux que vous conseiller d’y réserver une table, vous ne serez pas dessus. Merci à toute l’équipe de la Cène.


Restaurant La Cène

Rue du Criblet 6

1700 Fribourg

Téléphone : 026 321 46 46

www.lacene.ch


Mon système de notations (à lire ici)


❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur ⬅️😋

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen