Cuisinier

  • Eric M.

Restaurant Le Java à Lausanne 1005

Visite au restaurant Java de Lausanne, un dimanche pluvieux du mois d’avril 2017. L’établissement tire son nom d’une chanson de Serge Gainsbourg et propose au milieu de la rue du Marterey à Lausanne une cuisine française de brasserie décalée, dans un cadre chaleureux, jeune et qui se veut branché.

La façade en travaux

Des brunchs y sont servis les samedis et dimanches aux doux noms de Bambou, Jane ou Brigitte, qui fut mon choix du jour. Sinon, la carte, propose diverses salades de 6.- chf à 25.- chf (en entrée ou grande assiette), des tartares de 30.- chf à 42.- chf pour un XXl de 300 gr et des propositions de viandes et poissons, comme un filet de merlan rôti, sauce Romesco à l'orange écrasée de pommes aux herbes, fenouil braisé, tomates cerises et olives Kalamata à 35.- ch ou un risotto crémeux safrané aux asperges vertes et noisettes à 25.-chf. On y trouve aussi des plats végétariens conçus par le chef et les gourmands seront satisfaits par le choix de desserts : crêpes, glaces artisanales, etc… mais si aucun ne te convainc, alors tu pourras toujours te rabattre sur les sandwichs ou wraps, servis avec frites fraîches et salade bio. Pour ma part, n’ayant pas vraiment été convaincu par la qualité de mon brunch, clairement, je ne reviendrais pas y manger à la carte.

Une partie de l'établissement

Alors, ce brunch ? Je choisis, le BRIGITTE, avec un jus d’orange industriel et le brunch en galettes de sarrasin, des mini-galettes à garnir de fricassée de champignons (frais), de lardons de qualités moyennes (mais surtout trop salés) et oignons sautés, d’épinards au Philadelphia, fade (bon, cela compensais le trop de sel des lardons) et qui avaient traînés en casserole si longtemps qu’ils étaient, bien sûr trop cuits et brunâtre, de saumon fumé de qualité moyenne, d’un bon guacamole et de suprême de poulet, ni bon ni mauvais ! Je trouve assez étonnant de la part d’un restaurant qui se vante sur leur site de travailler avec des produits bio d’avoir des produits comme le lard et le saumon, assez moyen et des épinards qui devaient être des congelés au départ et trop, trop cuits après !

Pour finir mon repas ayant eu un rabais lafourchette.ch de 35.- chf, j’ai commandé un dessert : L’Amour en soi, à 10.50 chf, avec des pommes annoncées caramélisées, qui étaient des pommes séchées, au nombre de trois sous une rare compote et une boule de sorbet. L’ensemble a été flambé à table avec du Calvados. Bof, rien à dire sauf que c'était trop cher, pour rien d'extraordinaire ! Pour avoir lu, le texte de la chanson de Vanessa Paradis, le dessert n'a pas résisté au temps, la flamme était éteinte depuis longtemps. La preuve, même le pauvre serveur a du si reprendre par trois fois pour faire flamber mon dessert !

Mon fameux dessert

Pour conclure, j’ai payé 9.70 chf, merci "La Fourchette", sinon ???? Une adresse que je conseille, à tout ce qui mange n’importe quoi et qui ne cherche pas plus, que d’avoir quelque chose dans l’estomac, le dimanche matin. Ou peut être mal réveillé ou pas ?

Restaurant Le Java

36, Rue Marterey

1005 Lausanne

Tel : 021 321 38 37

www.lejava.ch

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives