top of page

Cuisinier

  • Photo du rédacteurAdmin

Restaurant « Le Coin du Meunier », une adresse ou je prendrais plus le temps de m'attabler.

Le Coin du Meunier

Repas du 24 mai 2023, à midi.


Source internet. « Le Coin du Meunier » 9,2 sur The Fork.

Une bien belle note, mais obtenue comment ?


Et sur le site du restaurant : toutes les saveurs d’une cuisine raffinée et de terroir transmise de génération en génération.

Chaque semaine, le menu « Le P’tit Hebdo » est une démonstration de l’inspiration du chef autour des produits du marché et de saison.


Un chef qui a fait des passages remarqués dans des maisons de prestiges en Suisse et en France. Jean-François marque aujourd’hui de son empreinte l’originalité et la créativité de la carte du Coin du Meunier.

Je pense que lors de ma venue, le chef n’était pas vraiment inspiré !

Les clients, qui laissent d’aussi bons commentaires savent-ils encore ce que sait de la bonne cuisine ?



Pour moi, ce midi mon repas ne valait clairement pas la moyenne, à peine un 5 sur 10 et je suis gentil et pour le blogueur que je suis ❤️❤️sur ❤️❤️❤️❤️❤️.

J’ai choisi cette adresse, tôt ce matin (4 heures) ayant un rendez-vous urgent à Colmar, pour 14 heures.

Après trois heures de job, j’ai pris la voiture direction l’Alsace.

Le restaurant « Le Coin du Meunier » à Herrlisheim avait l’avantage d’être aux portes de Colmar et d’avoir de bonnes notes et commentaires internet.



Le point fort du restaurant, est sa carte des vins au verre et celle des vins, avec une belle sélection de vin d’Alsace bio et de Pinot Noir « Barrique » de très bons vignerons alsaciens.




La carte, oups plutôt l’ardoise du chef, est assez triste deux entrées, sept suites, 5 desserts et des coupes glacées.

Et au milieu de ces quelques plats, une choucroute « Garnie Royale » qui a été servi à la table à coté, qui était d’une tristesse royale. Où est passée la générosité alsacienne ?



Et je peux vous dire que j’en ai servi des choucroutes dans ma vie 😅


Mon repas débute avec un assemblage de cépages blancs, « Élixir des Sorcières » du domaine Jacky Bauer, à 4,50 Euros.

Un vin sec élevé en fûts de chêne. On y retrouve au nez des notes légèrement boisées et torréfiées. La bouche est onctueuse avec une acidité fine, des notes de fleurs d’acacia et de poire.


Je commande « Le P’tit Hebdo » à 30 euros, avec le filet de maquereau mariné, écrasé de salade de pommes de terre. En suite, la joue de bœuf braisée, polenta crémeuse et en dessert la Pavlova, fraises-cerises.



Filet de Maquereau mariné, écrasé de salade de pommes de terre.


À part, le filet de maquereau tiède, l’assiette n’était pas intéressant.

La salade de pommes de terre avait déjà plusieurs jours de frigo et était bien fatiguée.

Avec moins de celle-ci et avec une belle mesclun, elle aurait été plus sympathique.



Joue de bœuf braisée, polenta crémeuse, ail fumé.

La viande était tendre et bien cuite.

La sauce du braisé, rare dans mon assiette et pourtant avec ce type de préparation on a besoin de sauce et d’autant plus, avec une bonne polenta.

Les légumes étaient beaucoup trop cuits.

Le seul intérêt de cette assiette, c’étaient les chips de carotte en déco.


Pour accompagner ma suite, un assemblage rouge avec du Syrah 50%, Grenache 30%, Carignan 20%, à la robe rouge grenat avec des reflets rubis.

Le nez est épicé avec des notes d’aneth et de poivre blanc ; puis des arômes fins de cerise, de laurier et de tourbe se mêlent harmonieusement.

Les tannins sont ronds et souples. La bouche est bien construite, avec une attaque fraîche sur le fruit rouge, la garrigue et la tapenade.



Pavlova fraises-cerises.

Et pourtant, elle était aguichante cette meringue, mais pas cuite dans le centre et forcément collante aux dents. Collante c’est pour être gentil du schewing gum.

Heureusement que je n’ai pas de dentier, parce que sinon j’aurais été très mal pris 😁

La chantilly était en bombe et j’avoue que je n’ai pas compris quand pleine saison des fraises et des cerises, il n’y en avaient pas de fraiches sur l’assiette.

Les deux fruits annoncés étaient en tout cas pour moi, sortis du congélateur et pris dans une gelée beaucoup trop collée. Un dessert qui était à l’image de mon repas très décevant !



Mon addition du jour 41.90 Euros, avec mon menu à 30 Euros, deux verres de vin et un expresso à 2 euros.


Pour finir et faire très simple, le restaurant est une adresse que je visiterais plus !


Restaurant « Le Coin du Meunier »

1 Pl. de l'École

68420 Herrlisheim-prés-Colmar, France


Mon système de notations (à lire ici)



❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen ⬅️


Comentários


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
IMG_2927
LE CHAT-BOTTE_PLAT
Bol de baies
IMG_3041
IMG_1640
Herbes naturelles
RIGIBLICK_PLAT_2