Cuisinier

  • Admin

Découverte de la cuisine de Quentin Bochud, ancien candidat d'Objectif Top Chef, Les Halles à Bulle.

Ce midi en terrasse, j’ai joyeusement pioché parmi les propositions du jour, du restaurant Les Halles ou officie aux fourneaux, Quentin Bochud, ancien candidat d’Objectif Top Chef et vainqueur du concours de Stéphane Décotterd en 2020.

Le midi, une formule entrée-plat-dessert à 47.- chf est proposée, avec une entrée définie, un plat à choisir parmi les propositions de midi, et le choix entre fromage (Gruyère) ou dessert une crème brulée aux agrumes. Sinon, 5 propositions salées et deux desserts et un fromage sont également disponibles.

La carte du soir les propositions de la carte vont de 9.- chf (café gourmand) à 42.- chf pour de la longe de veau cuisson basse température.

Je dirais que je suis souvent passé le midi, en voulant aller y manger, mais j’ai toujours trouvé trop chère, pour un établissement qui a un chef avec surement beaucoup de talent, mais surtout sans expérience. Aujourd’hui j’ai franchi le pas et je vous donne mon compte rendu du jour.

Carte reçue, je me tourne vers les propositions, avec en entrée à 18.- chf : Quinoa de crevettes. Je me suis régalé, la salade était délicieusement fraiche, gouteuse, rehaussée de coriandre de brunoise de concombre et tomate. Le point d’orgue était les délicieuses crevettes qui trônaient dessus. Elles étaient juste tiédies et de qualité exceptionnelle. Bravo au chef pour cette très belle entrée aux assaisonnements parfait.

En plat, j’ai opté pour le steak de cheval, sauce au poivre, choux-fleurs rôtis et baked patatoes à 22.- chf. Bon, heureusement que ma salade était copieuse, parce que la suite était vraiment chiche ! Le petit morceau de chou-fleur était juste délicieux et sa cuisson était parfaite, légèrement croquante, la pomme de terre était parfaite, elle aussi, avec sa délicieuse crème à la ciboulette. Mon steak demandé saignant est arrivé bien bleu. Pas de soucis, mais pas très sérieux. La sauce poivre était bonne, mais pas servie généreusement, pour moi, quant à la petite salade qui devait accompagner mon assiette je ne l’ai jamais vu.

Bon le pire est à venir ! Le café ou thé Bullois, avec ces gourmandises régionales. Un sablé Wernli, une mini-meringue de chez Angélo, avec un peu de crème double et un pavé chocolat caramel qui n’était vraisemblablement pas fait maison. Le repas dans un bon restaurant se termine normalement par un bon dessert fait maison. Là, il était bien triste ce café gourmand à 9.- chf.

Pour conclure une addition avec une bière 3 dl à 3.50 chf et tiré de la pauvre carte des vins (4 propositions de vin au verre, deux blancs et deux rouges), un dl de pinot Noir de Vully à 4.- chf. Après je vous dirais que la carte des vins n’est pas beaucoup plus grande, elle aussi.A peine plus d’une vingtaine de flacons

Tiré de la presse :

« Notre objectif est de proposer une cuisine qu’on ne retrouve pas forcément à Bulle dans une gamme de prix abordable », indique le chef cuisinier autodidacte. Je pense personnellement que les deux associés ont encore pas de travail, s’ils veulent tenir leurs objectifs, notamment trouver un pâtissier qui arrive à leurs faire des desserts maison et notamment un vrai café gourmand. Et surement revoir aussi le service parce qu’avec les prix pratiqués, on est en droit d’attendre un peu plus de professionnalisme en n’oubliant pas de mettre des couverts notamment

(deux fois ce midi, rien que chez moi).

Les Halles Resto-Bar

Rue de la Promenade 44

1630 Bulle

026 565 34 24

www.leshalles1787.ch


Mon système de notations (à lire ici)


❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir

❤️❤️❤️ Très bon ⬅️😋

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS