top of page

Cuisinier

  • Photo du rédacteurAdmin

La cuisine du restaurant "Le Châtel" à Châtel-St-Denis 1618, m'a pas vraiment convaincu !


Mon repas du jour du 12.05.2023, au restaurant « Le Châtel », un établissement qui propose une cuisine plutôt de brasserie entre l’ancienne et la nouvelle gare de Châtel-Saint-Denis.


L'établissement, à deux cartes visibles sur leur site internet.

Une pour le midi, avec un menu du jour à 20.- chf (entrée-plat) et une pour le soir.


Le midi, ce sont plutôt des plats en direct.

De grandes salades, entre 20.- chf et 24.- chf

Les plats viandes et poissons vont de 27.- chf à 35.- chf


La carte du soir propose plus d’entrées (sept) entre 5.50 chf, à 15.- chf.

Elles sont clairement plus recherchées aussi !

Les plats au nombre de neuf vont de 22.- chf pour un hamburger à personnaliser à 48.-chf, pour un filet de bœuf et sa réduction au Pinot Noir.


La spécialité de la maison : La fondue anniviarde (dès deux personnes) à 45.- chf.


Je n’ai pas vu la carte des vins du restaurant "Le Châtel" à Châtel-St-Denis, mais une petite ardoise proposait quatorze vins au verre dont deux vins italiens.

Les prix entre 5.20 chf et 9.- chf.


Je débute par une salade de chèvre chaud, que je commande en portion entrée et qui sera facturée 17.- chf.

Elle était bonne, le fromage était de qualité.

La vinaigrette était faite maison.

Mention spéciale pour l’excellente tapenade de tomates séchées.

Par contre, j’aurais aimé une présentation plus recherchée que ça, dans une assiette plus grande.


Le menu du jour :

Bisque de la mer, était une bonne soupe de cocktail de fruits mers congelées, mixée et beaucoup trop lié. Elle avait le mérite d’être bien assaisonnée.



Ragoût de saumon thaï, n’avais rien de thaï, la sauce était insipide et une fois de plus trop liée.

En revanche, j’ai adoré les préparations de légumes.

Le fenouil pané au sésame, à la belle cuisson (encore croquant) et le subtil panage de celui-ci.

Les topinambours rissolés, un pur délice.


Pour finir mon repas, un café gourmand à 13.- chf, de belles factures, avec une crème brûlée catalane, un petit macaron passion, une boule de sorbet citron et une mousse chocolat.

Il faut dire que la cheffe, à un parcours bien étoffé dans le monde de la pâtisserie entre Fribourg et Lausanne, quelques médailles aux concours nationaux, cours de brevet fédéral et experte aux examens d’apprentis.

Lors de mon repas, le café gourmand était le plat le plus délicat du repas.


Pour accompagner mon repas un verre de Viognier à 6.- chf et un verre de Johannisberg à 5,20 chf.


Mon addition du jour 61.20 chf.

Sans être extraordinaire, mon repas était bon (mais sans plus !), surtout les délicieux légumes de l’assiette du jour.



Pour conclure, je m’attendais à beaucoup mieux en venant ici.

Je suis "Le Châtel" depuis son ouverture en 2019. Nous avons dans les lieux deux professionnels.

Monsieur à aussi une formation de cuisinier, qu’il a complétée en pâtisserie-confiserie, pour enfin terminer son cursus par un diplôme d’œnologie à Changins.


Alors, pourquoi donner les clefs de la cuisine à un cuisinier qui n’a pas l’air aussi talentueux.


Restaurant Le Châtel

Avenue de la Gare 52

1618 Châtel-Saint-Denis Tél : 021 931 44 44 https://lechatel.ch/




Mon système de notations (à lire ici)


❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon ⬅️😋

❤️ Moyen


תגובות


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
IMG_2927
LE CHAT-BOTTE_PLAT
Bol de baies
IMG_3041
IMG_1640
Herbes naturelles
RIGIBLICK_PLAT_2
bottom of page