Cuisinier

  • Admin

Sentiment mitigé, après mon repas à l'Auberge de Vouvry 1896.

Aujourd’hui direction le Valais et la ville de Monthey, pour le service de ma voiture. Il faut l’entretenir, si elle veut me conduire lors mes pérégrinations culinaires et découvertes de bonnes tables en Suisse romande et en France.

J’hésitais ce matin, mais où aller manger ?

Le restaurant du théâtre de Mauro Capelli que j’avais déjà visité deux fois ou une autre découverte ? Pourquoi pas l’Auberge de Vouvry, l’ancienne adresse de Martial Braendle, le chef historique des lieux, pour départ à la retraite.

Une adresse où je n’avais jamais eu la chance de m’attabler, mais ce qui sera le cas aujourd’hui, puisque je prends la décision d’aller y manger.


La salle de restaurant, attenante au bar, est lumineuse, chaleureuse même si le mobilier et la moquette lui confèrent un aspect un peu vieillot.

Des tableaux ornent les murs de la salle.


Je reçois les cartes des mets et des vins. Celle des mets est courte avec une vingtaine de propositions plutôt de cuisine de brasserie.

J’adore ce style de cuisine ! Des ris de veau croustillant au Porto, patate douce et fenouil, en entrée à 25.- chf , du Ris de Veau croustillant au Porto, patate douce et fenouil 25.-chf, du pâté en croute au Foie Gras maison, pousses de salade (23.-chf ), ou une entrée qui m’a fait saliver, la tarte fine, fondue de poireaux, Wakamé et Calamareti 19.-chf ; sympa et surtout original.


Les plats sont plus classiques. Suprême de Pintade au Vin Jaune du Jura et Morilles, pommes de terre mousseline et légumes de saison glacés à 38.- chf. les filets de Perche du Léman, pécheur Patrice Brügger selon arrivage Façon meunière, frites maison et légumes de saison 42.- chf, etc.…..


Ce que j’ai apprécié, c’est que chaque plat à une association met vin et ça, c’est une très bonne idée.

Les desserts eux sont associés soit, avec un vin, un digestif, du Whisky, du Rhum brun et bien d’autres surprises.


Un menu de dégustation est disponible « Le Menu d’Hiver » avec

*Amuse-Bouche *Saumon fumé maison, sorbet citron Yuzu et biscuit au Seigle Petrossian Petite Arvine, Cave des Amandiers *Velouté Vichyssois et son jaune d’œuf à 63° Païen 2020, Claudy et Shadia *Suprême de Pintade au Vin Jaune du Jura et Morilles Pinot Noir 2019, Domaine Overnoy * Plateau de fromages Porto Blanc « Tawny 10 ans » Bulas *Bavarois caramel salé. Pommes et Calvados Menu à 99.- chf ou 129.- chf avec 4 crus au verre

Le midi le « Business Lunch » est disponible uniquement les midis du mardi au vendredi (hors fériés), avec un menu à 3 plats annoncé de vive voix. Le menu est à 40,00 CHF avec une boisson, le café.

C’est mon choix du jour. Le menu débute par une salade de chèvre tiède servie avec une petite salade de rampons à la délicate vinaigrette maison.


Difficile de faire une décoration d'assiette plus basique, pourtant ce midi juste 6 couverts et tout et pourtour. 3 menus et trois assiettes à la carte.

Ma suite un pavé de saumon accompagné d’un écrasé de pommes de terre et d’un succulent beurre blanc e beurre blanc est une sauce classique de la cuisine française que l'on sert traditionnellement avec des crustacés et des poissons pochés ou grillés.


Appelée également beurre nantais, cette sauce onctueuse consiste en une émulsion de beurre et une réduction à base d'échalotes, de vin blanc et de vinaigre. Certains ajoutent à la recette de base de la crème pour la rendre plus stable.

Rien de particulier à dire sur mon plat principal, à part qu’il était très bon. La sauce était délicieuse, la cuisson du poisson juste merveilleuse et l’ensemble était parfaitement assaisonné. Je me suis régalé avec ce plat !


Le dessert, une pana cota chocolat menthe n’était pas, une grande réussite. Le chef a eu la main trop lourde sur l’alcool de menthe et il a franchement anesthésié mon palais pendant un bon moment.


Du côté des vins, la carte contient en majorité des bonnes bouteilles du Valais, de très bons vignerons valaisans ainsi qu’une belle sélection de vins français, avec un beau choix de Bourgogne, de Bordeaux (sans monter dans les tout grands vins ) et de Vallée du Rhône avec pas moins de cinq sortes de Châteauneuf-du-Pape.


Une dizaine de vins au verre la complète et notamment pour les associations mets-vins.

Les prix entrent 5,50 chf pour un Côtes du Rhône La Manarine 2019 à 9.50 chf pour un Païen 2020, Claudy et Shadia Clavien ou un Sociando Mallet, Haut Médoc, des prix très corrects pour la qualité des vins et des vignerons.

Pour ma part, j’ai accompagné mon repas d’un

Païen 2020, Claudy et Shadia Clavien à 9,50 chf et d’un verre de Petite Arvine, Cave des Amandiers à 9,00 chf. Des vins dont je n’ai pas vraiment pu profiter, parce que servis trop froids.


Pour conclure, une addition à 58,50 chf pour une personne.


L’Auberge de Vouvry est un bon établissement. Il est dans le Michelin, dans le Gault & Millau avec un 12 et a le Label « Fait Maison » ce qui est toujours bon signe. Mon plat principal était vraiment succulent et parfaitement cuit. Mon entrée était vraiment trop chiche et mon dessert (lire plus haut) !

Après, je pense qu’à 40.- chf le Business Lunch, il peut y avoir clairement plus dans l’assiette d’entrée et surtout en dessert.

Bon aujourd’hui, pour le dessert heureusement que non. Il aurait été impossible pour moi de le terminer.

À ne pas oublier qu’un menu du jour ou un Business Lunch est et dois être la bonne image et le bon rapport-qualité-prix-plaisir, de l’établissement, sinon le client ne revient plus le soir.


❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon ⬅️😋

❤️ Moyen

Auberge de Vouvry

Avenue du Valais 2

1896 Vouvry Tél : 024 481 12 21 www.restaubergevouvry.ch/

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives