Cuisinier

  • Eric M.

Recette des bretzels et moricettes en photos.

Pour une dizaine de bretzels

  • 500 g de farine

  • 20 cl de lait

  • 10 cl d’eau

  • 30 g de beurre mou

  • 10 g de sel

  • 20 g de levure boulangère (1/2 cube)

  • Gros sel

Pour le bain de saumure

  • 110 g de bicarbonate de soude

  • 2 l d’eau

  • 10 gr de sel

Faites dissoudre la levure dans le lait et l’eau. Si vous avez un robot, versez-y la farine, le beurre, le sel et le lait avec la levure. Pétrissez la pâte pendant 5 bonnes minutes. Sinon, placez tous les ingrédients dans un saladier (sauf le bicarbonate de soude), mélangez-les et utilisez de la bonne vieille huile de coude pour pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne bien lisse. Si elle est trop collante, n’hésitez pas à ajouter un peu de farine.

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

Huilez une grande jatte, placez la pâte dedans. Recouvrez-la d’un linge propre et laissez la lever pendant 1h30 dans un endroit chaud. Elle doit doubler de volume. Après le temps de repos, récupérez la pâte (environ 840 gr) et divisez-la en 10 pâtons.

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

Roulez chacun d’eux entre les mains pour former une ficelle assez longue).

Façonnez les bretzels.

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

C’est difficile à expliquer avec des mots, mais sinon allez zieuter sur internet (You Tube), vous y trouverez le tour de main, pour leurs donner leur forme.

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

Vous pouvez aussi les façonner en moricettes (nettement plus facile) petits pains longs, si vous souhaitez faire des sandwiches avec.

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

Avant le bain de saumure

Faites bouillir 2 litres d’eau avec le bicarbonate de soude et plongez-y les bretzels une trentaine de secondes jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface.

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

Disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en veillant à laisser suffisamment d’espace car ils gonflent à la cuisson.

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

Après le bain de saumure

Entaillez la partie basse avec un couteau, badigeonnez les avec du jaune d'oeuf mélangé à de l'eau et parsemez de gros sel. Enfournez dans un four préchauffé à 220°C pour environ 15 minute de cuisson, jusqu’à ce que les bretzels soient joliment dorés.

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

Une petite astuce : vous pouvez sans problème congeler une partie des bretzels et les réserver pour une occasion ultérieure !

Après l'effort le réconfort : ce soir plateau télé avec des moricettes farcies au chorizo piquant.

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

https://maden68.wixsite.com/cuisinier-gourmand

Culture et histoire populaire (source internet)

  • Le bretzel est un des symboles traditionnels anciens des cultures alsacienne, allemande, et germanique.

  • Ce symbole est souvent représenté sur les enseignes des boulangeries des pays germaniques d'Europe comme l'Allemagne, ou l'Autriche.

  • En art, dès l'époque médiévale, des bretzels sont représentés dans des enluminures ou des natures mortes.

  • À Malmedy, en Belgique, le bretzel est appelé britzèl en wallon et est utilisé pour décorer un des costumes traditionnels du carnaval de Malmedy : le Boulanger (Boldjî en wallon).

  • Selon une histoire locale, liée à l’étymologie du mot, le bretzel serait né en1477. Un boulanger de la cour, originaire de Bouxwiller, dans le Bas-Rhin, se serait fait emprisonner par le roi après avoir mal cuit son pain. Il risquait d'être exécuté. Cependant, la femme du boulanger aurait supplié le roi de laisser à son homme une dernière chance. Ainsi, le roi lui aurait imposé cet ultimatum : le boulanger serait sauvé s'il inventait, sous trois jours, un pain « au travers duquel le Soleil brillerait trois fois ». Alors que le boulanger était dans sa cuisine et cherchait désespérément à inventer une nouvelle recette, il vit à travers la fenêtre de la cuisine sa femme prier à genoux pour lui, les bras posés sur sa poitrine en forme de croix. En voyant ainsi sa femme, le boulanger eut une idée : il croisa les deux extrémités d'un ruban de pâte, pour reproduire la posture qu'avait adoptée sa femme, formant ainsi trois trous, à travers lesquels le Soleil pouvait briller trois fois, comme l'exigeait le roi. Mais au dernier moment, avant d'enfourner ces pains qui seront plus tard appelés « bretzels », le chat fit tomber un produit utilisé d'habitude pour nettoyer les plaques de four. Étant donné que le boulanger n'avait plus assez de temps pour repétrir une nouvelle pâte, il les enfourna ainsi et ce produit renversé par le chat, une solution de bicarbonate de soude, donna naissance au bretzel saumuré.

  • Une autre histoire populaire alsacienne, localisée dans la région de Colmar, fait de Brescello, petit village d'Italie, le village d'origine du boulanger ayant inventé le bretzel, venu d'Italie du nord après la Guerre de Trente Ans (1618-1648), et qui aurait voulu honorer sa création en lui donnant le nom de son village d'origine.

RECENT POSTS