Cuisinier

  • Admin

La Brasserie " Le Vignier " à Pont-en-Ogoz 1644, ouiii mais surtout pour la magnifique vue.


Repris en 2002, par le couple Jaccotet, voici une adresse qui doit beaucoup à sa vue et à sa bonne cuisine. Enfin bonne ?

Pour ma part, c’est la troisième fois que je mange à la brasserie « Le Vignier », mais je dois l’avouer, je n’arrive pas à adhérer à la cuisine du chef.

Du faite, je n’ai jamais mangé au restaurant gastronomique, malgré sa vue et son très joli décor.


Pourtant, le chef à un 14 Gault & Millau et est référencé depuis de longues années dans les guides gastronomiques.

Alors, entendons-nous bien, la terrine de foie gras était bonne, mais c’est le minimum, pour un tel chef, mais pourquoi la servir avec de la confiture de figues, beaucoup trop sucrée.


Elle aurait sûrement été mieux, accompagnée avec un chutney de figues et son acidité.

En plus, en revoyant mes photos du jour et de la carte, c’était annoncé : terrine de foie volaille de la Gruyère aux figues.


Moi, je ne suis pas difficile, mais je l’avoue, je préfère largement la terrine de foie gras, à une terrine de foie de volaille et je doute que même un gruérien puisse faire du foie gras avec du foie de volaille 😜 !

Je plaisante, la terrine était très bonne.



Mon assiette du jour à 22. chf, un suprême de pintade, sauce poivre, rösti croquette et choux fleurs.


Bon ?????

Ok, je suis dans la partie brasserie, j'ai pris une assiette du jour, mais……..

C’est pas un lieu pour justement faire des essais ? Innover, avec de nouveaux modes de cuisson, soigner son dressage ?

Surtout qu'il n'y avait pas de clients dans la partie gastro.


Non, ici ce n’est pas vraiment leurs trucs !

La pintade était cuite de la façon la plus simple, heureusement pas sèche. Le chou-fleur était simplement posé dans l’assiette sans plus et de bonnes, mais sûrement industriel röstis croquettes finissaient de garnir mon assiette. Bonnes et ça faisait plus d’une dizaine d’années que j’en avaient pas manger.

La sauce était simple, comme le reste, mais sans plus.


Le dessert était d’une simplicité exquise.

Un crumble aux myrtilles et glace vanille à 15.- chf.

Les myrtilles étaient tièdes, joliment parfumées à la vanille. Le crumble était juste parfait et il apportait le croquant souhaité et la glace vanille était clairement faite maison. C’était un délicieux dessert, mais un peu chère ! Mais bon il faut payer la vue.


Ce midi, la brasserie était pleine, avec pas mal de tartares de commandés, moi malheureusement, je ne vais pas au restaurant pour manger du tartare, mais plutôt pour déguster, une cuisine savoureuse et recherchée.


Mon addition : 60,30 chf avec un dl de Vully blanc à 3,80 chf et un dl de Pinot Noir d’Ollon de Bernard Cavé à 4,80 chf , sinon la belle carte des vins propose aux conducteurs un choix de petits flaconnages et des suggestions de crus au verre, à prix respectables.



Le service était charmant et professionnel, mais le point d’orgue du lieu restera pour moi la magnifique vu.

Je reviendrais ?

Pour être honnête, une fois de plus, je n’ai pas été convaincu.


Restaurant « Le Vignier »

Rte Principale 123

1644 Pont-en-Ogoz

Tél : 026 915 99 15

vignier.ch/




❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir

❤️❤️❤️ Très bon ⬅️😋

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen

RECENT POSTS