Cuisinier

  • Admin

Le Vieux Chalet à Crésuz, un établissement qui a du charme et qui propose une très bonne cuisine.

Deuxième visite au Restaurant de l’hôtel « Le Vieux Chalet », un établissement qui a du charme et qui propose une très bonne cuisine.

Repas du 17 mai 2022.

Ouvert en juin 2020 et refait à neuf, après une fermeture d’une dizaine d’années.

Le chef et gérant Ziörjen Frédéric n’est pas un inconnu, puisqu’il avait œuvré à Charmey, à l’Étoile et était référencé dans le Gault & Millau.


L’établissement se compose de deux restaurants. “La Cheminée”, à l’ambiance chaleureuse et

“ L’Établi ”, plus moderne et sûrement plus confortable aussi. Ce dernier offre une vue sur la cuisine et sur la très belle terrasse, qui donne sur le Moléson. Cependant, la carte est la même pour les deux salles et il en va de soi, pour la terrasse.



Depuis mon premier passage, il y a du changement ; le menu du jour a disparu. Personnellement, je trouve ça dommage. Ça vous prive d’une clientèle qui viendrait plus souvent.



Aujourd’hui, il fait beau et je profite de la terrasse, ce qui n’était pas le cas lors de ma première visite.


Confortablement installé, je consulte les cartes en dégustant un verre de Chasselas de Vully, à 5.80 chf et commande, le Menu Gourmand à 4 plats, à 82.- chf .

Mais il y a la possibilité d’en prendre trois, à 72.- chf ou cinq à 92.- chf.


Il y a aussi le menu Vieux Chalet à 59.-chf, plus terroir et bien sûr les mets à la carte. Les entrées de la carte naviguent entre 8.- et 25.- chf et les plats de 28.- à 58.- chf.


La carte des vins est belle, avec un beau choix de vins suisses et quelques vins du monde. Les amateurs de grands Bordeaux, ne seront pas déçus, avec notamment un Château Cheval Blanc (1105.- chf), un Château Mouton Rothschild (975.- chf), ou un Château Haut-Brion (992.- chf) et bien d’autres, mais malheureusement avec des millésimes beaucoup trop jeunes ! Entre 2015 et 2016.


Ce midi, j'ai décidé de me faire plaisir, de profiter de la terrasse et de la magnifique vue.

Et maintenant, c'est parti pour la dégustation !


Mon repas débute par le duo de foie gras de canard.

Terrine de foie gras au confit d’échalotes et crémeux de foie gras. Brioche Maison.

Un sans-faute pour l’entrée.

La terrine était parfaitement préparée, dénervée et assaisonnée. Le crémeux était délicieux, tout comme le confit d’échalotes.

Le confit de rhubarbe avait le privilège de booster la terrine de foie gras et la brioche faite maison était très bonne.


Pour accompagner mes deux entrées, j’ai opté pour une Petite Arvine 2020 à la robe jaune dorée (à 7.50 chf), de la cave St-Georges à Sierre.


Son nez aux arômes élégants, mélange des senteurs florales à des notes d'agrumes. Sa bouche était racée et virile, avec des saveurs de fleurs blanches et de fruits à noyau.

Le final était long avec des notes salines.


L’œuf parfait de la ferme du Liderrey aux asperges blanches et vertes. Espuma de morilles et sauce à l’orange.


Voilà ce que j’aime, un vrai œuf parfait et même plus que parfait. Sa cuisson était topissime .

Le plat est intelligemment construit, savoureux.

L’espuma de morilles est délicieux, le duo d’asperges qui s’y complaisaient dedans étaient à la bonne cuisson.

La sauce à l’orange titillait allégrement les papilles, quand vous tombiez dessus.


Le filet de bœuf « Angus », jus à la truffe, pommes de terre nouvelles au romarin, méli-mélo de légumes printaniers.

L’assiette était printanière et colorée, un vrai plaisir pour les yeux. Il va de soi que les légumes étaient parfaitement cuits.


La viande était à la cuisson souhaitée, mais j’avoue que je préfère le goût de la viande lorsqu’elle était saisie à la minute et croustillante. Là, je pense qu’elle était cuite en basse température, d’abord saisie, et finie doucement.

La sauce était bonne.

Pour accompagner ma viande, la proposition du chef de salle, un Cahors, Château de Chambert 2015, à 9.50 chf, au nez généreux de fruits rouges. En bouche, c'est le parfait équilibre entre fruit et épices. Les tannins sont très élégants, tout en velours. C'est droit, tendu avec une belle acidité.

La tartelette Corse au citron, fraises marinées et glace yaourt-rhubarbe.

Le dessert était top, top. Je n’ai pas compris le montage de la savoureuse tartelette ? Façon flan parisien, fond de tarte en bas, avec une sorte de pudding au citron caramélisé.

Bref, des fois, il ne faut pas trop chercher à comprendre, surtout qu’elle était diaboliquement bonne. Le sorbet était parfait, merci (Pacojet, qui fait le bonheur des cuisiniers et pâtissiers).

Le repas se termine terriblement bien !

Pour conclure, mon addition 104.80 chf avec beaucoup de plaisir.

L’accueil du service, le chef de salle et de la serveuse au bel accent des pays de l’Est, a été parfait et chaleureux.

Les vins servis, sont présentés à table et fais déguster avant d'êtres servies et c'est très bien ça.

Un seul reproche au responsable de salle, s’il n’y a plus de Vully rouge en proposition, en vin au verre à 5.80 chf et qu’on vous propose en remplacement un très bon Cahors, il ne faut pas oublier de préciser son prix. Sinon, j’avais encore le choix entre le Pinot Noir du Valais à 5.80 chf ou de l’Humage à 7.50 chf.



Pour ma part, je peux que vous conseillez de partager un bon moment et un bon repas au restaurant « Le Vieux Chalet ».

Le chef et ces cuisiniers sont de vrais techniciens, ils connaissent leur travail parfaitement et ça se remarque dans tous les plats.

Maintenant, il faudrait lâcher les chevaux et faire des plats plus surprenants au niveau des saveurs.

J’ai fait un très bon repas, mais pour moi un peu trop monocorde.


Hôtel - Restaurants Le Vieux Chalet

Le Crêt 20

1653 Crésuz

Tel : 026 321 10 51

www.levieuxchaletcresuz.ch


Liens vers ma première visite au restaurant "Le Vieux-Chalet"en aout 2021



Mon système de notations (à lire ici)

❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir ⬅️😋

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS