top of page

Cuisinier

  • Photo du rédacteurAdmin

L'Auberge de l'Union à Palézieux Gare 1607. Un flop à vite oublier. Rien de plus à rajouter !


Ça faisait un moment que je voulais venir à l’Union déguster la cuisine de ce chef folklorique et fan des réseaux sociaux. Originaire du Nord de la France, il tient l’établissement depuis 2020.

 


J’aurais dû m’abstenir.

 

Repas du samedi 1er juin 2024, à midi.

Mon repas débute avec un pâté en croûte maison et sa saladine à 20.- chf, une spécialité du maitre des lieux.



Le pâté est excellent, parfaitement assaisonné. Comme il ne m’a pas été présenté, en le dégustant, il me semble qu’il était à base de jambon blanc, viande de porc, pistaches et noisettes. Pour les pistaches et noisettes, je les voyaient !

Par-contre, de la part d’un grand chef, je m’attendais à une assiette un peu mieux présenter, mais tout le monde n’à pas forcément ce talent, ou l’envie.  

 

Malakoffs of love en dégustation 2 pièces, à 13.- chf.



Personnellement, je n’avais jamais vu d’aussi minuscules Malakoffs, pour ne pas dire des pétoles.

Après, deux, trois commentaires désagréables sur mon FB (suite à mon repas),  

je suis aller chercher sur internet l’adresse d’un restaurant à Luin, dont sait la spécialité, pour savoir notamment le grammage d’un Malakoffs et son prix.

Entre 70 et 75 gr et son prix 7.- chf pièce au restaurant.

Si je fais mon calcul, deux beaux Malakoffs qui fonts minimum 140 gr, ça fait 14.- chf.

Dans mon assiette, j’en avais deux, qui faisaient maximum 50 gr. Ce qui fait presque trois fois moins.

Alors, ça doit être la salade qui coute chère !

Pour info, une salade verte coute en moyenne au restaurant entre 6.- et 7.- chf.


Après, ils étaient bons, mais beaucoup trop petit pour qu’ils soient coulants au centre.



 Mon plat principal : des rognons de veau à la moutarde.


Un moment, j’ai pensé qu’on se foutait de ma gueule.

Les frites étaient molles, certaines juste blanchies et grasses.



Les légumes avaient sûrement séjourné deux, trois jours dans la coupelle de service au frigo, ils étaient secs et le légume vert, sûrement des feuilles de bettes, étaient carrément brunes.



Autant dire, que je n’ai pratiquement pas touché ni l’un ni l’autre.

Les rognons, étaient eux tendres et bien cuits. La sauce ou la soupe, tellement il y en avait était bonne, mais je n'avais pas de cuillère à soupe, pour la manger et les tranches de pain pas très frais, mon pas motivé à faire trempette.

De toute façon, rien qu’à la vue du plat, j’avais plus faim. 

Le pire, c’est que c’est le grand chef qui vient me servir mon assiette avec le sourire, sans complexe.

Ce n'est pas possible, il se fout vraiment de moi ! 



Une heure après, en écrivant mon expérience du jour, j’ai toujours des remontées grasses des quelques frites mangées. À souligner que l’établissement a le label fait maison, je ne comprends pas comment ? 


Toujours est-il que moi, si j’étais le chef, avant de pavaner en salle avec sa grosse voix et sa belle moustache, je commencerais à prendre des cours de cuisine, et notamment pour cuire des frites.



Un chef qu’on entend depuis sa cuisine sans prendre au serveur en lui expliquant qu’avec 40 ans de métier, il en avait vu d’autres et qu’il n’acceptait pas ces remarques.


Il va de soi, que j’ai directement demandé l’addition ( 75.- chf).

Je me suis levé et je suis partie sans café et sans dessert. 


Mon addition,75.50 chf  avec un dl  de Chasselas Chatelet Lutry à 4,50 chf et deux dl de Syrah « Première note » Cave de Tain-l’Hermitage.


Pour une fois, je ne donnerais pas les coordonnées du restaurant, mais je ne vous empêche d'allez vous y faire plaisir.


Mon système de notations (à lire ici)


❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon  

❤️ Moyen ⬅️


2 Comments


philippepositif
il y a un jour

Je ne sais pas ou vous avez apris et exercé votre métier de cuisinier pour juger pareillement le travail d'un confrère, mais à vous lire, je pense que vous n'avez pas travaillé bien longtemps dans une cuisine professionnelle, si manger des pommes frites fraiche faite maison vous surprend à ce point il faut continuer d'aller au Mc Do. Et si vous ne saver pas comment l'on régénère une coupelle de légume frais préparée en mise en place je vous sugère une petite formation sur qu'est ce qu'un service à la carte dans un établissement Fait Maison. Avec mes salutations gourmandes.

Like
maden68
il y a un jour
Replying to

Je pense que vous êtes assez mal placé pour porter un jugement. J'ai largement plus de 40 années de métier. Après il faut pas confondre frites fraîches et frites pas frite. Ce Monsieur, n'est absolument pas un confrère pour moi. C'est juste un Charlot. En plus je ne fais pas de régénération de légumes qui ont trainés depuis un moment dans le frigo. Je m'excuse mais je ne vais pas au restaurant pour être malade !

Like
RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
IMG_2927
LE CHAT-BOTTE_PLAT
Bol de baies
IMG_3041
IMG_1640
Herbes naturelles
RIGIBLICK_PLAT_2
bottom of page