top of page

Cuisinier

  • Photo du rédacteurAdmin

L'Auberge La Croix Rouge à Giffers , une charmante adresse campagnarde à absolument découvrir.

Le restaurant La Croix Rouge à Giffers (en Singine), une charmante adresse campagnarde à découvrir absolument, ou à redécouvrir.



Pas loin du lac Noir, à quelques minutes de Fribourg et Le Mouret, le couple Anne-Raymonde Corpataux et Xavier Briand ont repris la Croix Rouge après avoir passé de nombreuses années chez Georges Wenger au Noirmont.

Madame, qui est avant tout cuisinière (très bonne) se charge maintenant de l’accueil, pendant que Monsieur œuvre aux fourneaux.



La patronne n’est autre que la fille du célèbre boucher Corpaato, qui signe d’ailleurs la décoration de la salle à manger.

C’est donc sur un 33 tours peint de coups de pinceaux, que viennent se poser vos plats. C’est surprenant, original, mais tellement agréable. En plus ils sont tous différents.



La carte est plutôt courte, elle se concentre sur de très beaux produits, apprêtés avec beaucoup de goût et agréablement dressés : saumon fumé maison, raviolis maison aux épinards et ricotta, sauce aux morilles, pavé de bar poêlé aux petits coquillages, pommes natures, asperges vertes et estragon, jarret de veau braisé à l’ail sauvage, gnocchi et légumes, que des plats qui me fonts saliver.


Légumes, légumes ????


Pour avoir vu passer de belles assiettes autour de moi, ce qui m’a frappé au premier regard, c’étaient les légumes. De beaux légumes, parfaitement cuits, les mêmes que j’ai retrouvés dans mon assiette un peu plus tard. Ce chef me rappelle quelqu’un ????

Moi, il y a quelques années.


Comme je me déplace jamais pour rien (merci, Flo Houriez, pour ce bon tuyau, une adresse que je ne connaissais pas), je commande le menu surprise à 101.- chf.



Je rappelle à mes lecteurs et lectrices, que je suis toujours ouvert à découvrir de bonnes tables.

Je suis décidément un éternel gourmand, qui aime se faire plaisir et qui sait fait plaisir ce midi.


Le menu débute par un amuse-bouche.

Saumon fumé maison crème raifort

Rien à dire de particulier, c’était très bon.



Première entrée.


Poireau vinaigrette à la noisette et ris de veau croustillant.



Une assiette très réussie, en plus j’adore les ris de veau et ils étaient parfaitement cuits et croustillants. L’entrée embaumait l’huile de noisette, alors que demander de plus ? Forcément, j’étais comblé !


Accompagné d'un Riesling Alsacien.



Deuxième entrée.


Ravioles maison à l’épinard et ricotta émulsion fruits de mer.



Un régal, les ravioles étaient généreusement, garnies d’une très bonne farce épinard-ricotta. La pâte était fine, fine, un vrai bonheur.

Sous la délicieuse émulsion, des coques, des moules et le plus sublime, cette demie St-Jaques à la merveilleuse cuisson.


Accompagné d'une Petite Arvine du Valais 2020 de Bonvin.


Troisième entrée.


Filet de fera de lac Suisse, velouté d’ortie et gremolata, émulsion beurre noisette.



Ce qui est ressorti de ce plat pour moi, la super cuisson de la fera sur peau (donc super croustillante) et cette extraordinaire gremolata, une véritable tuerieeeeee. Si je pouvais avoir la recette chef, ce serait cool.


Accompagné d'un Bourgogne Viré-Clessé 2017.



Le plat.

Filet mignon de bœuf, asperges vertes et morilles.


Rien à signaler de particulier, comme le reste du repas, c’était parfait !

Cuisson de la viande de la viande top, sauce et émulsion top, la pomme croquette, un souvenir de jeunesse et pour accompagner l’ensemble des légumes comme je les aime cuisinés avec amour.


Accompagné d'un Côtes du Rhône Village 2019, Plan de Dieu



Mon dessert.

Finger chocolat, sorbet mangue et fruits exotiques.


Le dessert au chocolat, était délicat le sorbet très bon.


La carte des vins n’est pas très grande et navigue entre Romandie et des pays plus lointains.



À noter les nombreuses propositions de vins au verre (13 propositions), à choisir entre la qualité Pot, ou plus haut de gamme en bouteille.

Pour ma part, j’ai débuté avec un verre d’Yvorne en apéritif et pour accompagner mon repas j’ai opté pour l’association mets et vins à 35.- chf ( 4 vins ).



Pour conclure : mon addition du jour à 146.20 chf avec le menu, le verre d’Yvorne blanc, l’association mets et vin et un café à 5.- chf.


Pour finir : Ce fut un bon repas de midi à l’Auberge de la Croix Rouge à Giffers, un restaurant qui propose une cuisine savoureuse et un accueil chaleureux et personnel.


Auberge de la Croix Rouge

Gasthof zum Roten Kreuz

Dorfplatz 8,

1735 Giffers / Chevrilles

Tél : 026 418 11 25




Mon système de notations (à lire ici)


❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir ⬅️

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen


Σχόλια


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
Archives

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
IMG_2927
LE CHAT-BOTTE_PLAT
Bol de baies
IMG_3041
IMG_1640
Herbes naturelles
RIGIBLICK_PLAT_2