Cuisinier

  • Admin

Quand le plaisir atteint son paroxysme, à la table d’hôtes " Au 1er " à Bulle 1630.

Quand le plaisir atteint son paroxysme, à la table d’hôtes " Au 1er"

Le hasard a fait que je vienne manger ce midi Au 1er. A l’origine je voulais découvrir la cuisine ensoleillée du Petit Marrakech, mais celui-ci est fermé les midis. Donc, direction le centre-ville et en passant devant l’établissement, je vois au menu du jour entrée : Soupe marocaine Harira ou salade verte et en suite à choix tagine de poulet au citron confit ou médaillons de biche, aux airelles sauvages. Garnitures et späzli.

Ni l'une ni l’autre, je monte à l’étage voir si il y a de la place et comble de bonheur, ouiiiiiiiii

Je m’installe et je passe ma commande.

Pour être déjà venu il y a quelques années maintenant, je sais que le chef aime et travaille souvent avec les épices et comme il revient de vacances à Marrakech, je me dirige forcément vers la soupe.

Et alors cette soupe, comment ????

Un vrai délice, elle était servie en soupière et bien chaude. L’équilibre entre les saveurs, les épices étaient juste parfaites. Et important, l’assaisonnement admirable. Oui l’assaisonnement est important pour moi, comme vous le savez maintenant en lisant mes posts.


Je ne pouvais pas passer à côté de la proposition de chasse, même si j’aime beaucoup la cuisine orientale et j’ai bien fait.

Mais je ne sais pas par quoi commencer, mon assiette était juste sublime.

Le jus humm, quelle jus, gouteux, équilibré. Il magnifiait cette assiette.

Là, je dois quand même féliciter, le chef. Je suis un amoureux des bonnes sauces maison et là mamma mia……

Les spätzlis étaient absolument délicieux, tendres et bien dorés.

La garniture chasse était comme il se doit maison. Les choux de Bruxelles étaient frais et leurs cuissons parfaites et surtout bien verts. Ils étaient agrémentés de petits lardons juste revenus.

Le chou rouge était à tomber, je l’ai adoré.

Marrons et pomme aux airelles étaient succulents !

La viande juste saisie, était tendre à souhait !

Je vais me répéter, mais tous les assaisonnements étaient parfaits et c’est rare pour ne pas le signaler.

Pour conclure : j’ai accompagné mon repas d’un Traminer italien et d’un verre de Pinot Noir 2016 de Bâle qui à très bien accompagné mon assiette de chasse. Ma surprise du jour, un vin de Bâle. Je ne savais qu’il y avait des vignes dans ce Canton et pourtant je fais souvent la route pour aller en Alsace. Les deux vins étaient au prix de 7,50 chf le verre.

Mon addition du jour : 40.- chf, mais avec plaisir !


Maintenant, que dire de plus, pour que vous visitiez cette belle table d’Hôtes du 1er ?

Honnêtement, sur le repas de ce midi, pour moi, c’est clairement un grand Coup de Cœur, du blog, j’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à déguster la cuisine du chef Benoit Gremaud. La Table D’Hôtes Au 1er fait partie du label : Fait Maison et le chef respectueux des produits et des saisons. Par contre, comme il est seul en cuisine n’oubliez pas de réserver à l’avance.


Il ne reste plus qu’à aller gâter vos papilles, Au 1er.


Je me suis permis de demander au chef, de pouvoir photographier le tagine de poulet, des clients de la table derrière moi, comme ça vous voyez ce que vous avez loupé !😋


Au 1er Table D’Hôtes

Grand-Rue 3,

1630 Bulle

Téléphone : 079 255 08 45

www.au1er.ch/ Les menus du jour sont sur le site


Mon système de notations (à lire ici)


❤️❤️❤️❤️❤️ Coup de cœur ⬅️😋

❤️❤️❤️❤️ Grand moment de plaisir

❤️❤️❤️ Très bon

❤️❤️ Bon

❤️ Moyen

RECENT POSTS